Les « du Pont » au paradis

Cette rubrique me « trottait » dans la tête depuis pas mal de temps, mais il n’est jamais facile de parler de chevaux morts…
C’est Camille qui m’a décidé en me lançant le défi de la créer cette rubrique, mais surtout en me soufflant le nom. Je ne pouvais plus reculer.
Attention, je prends la précaution de préciser que la liste qui suit, celle des « du Pont » qui sont montés au paradis, je l’ai constituée à partir de 3 sources :
- les morts déclarées officiellement sur le site des Haras Nationaux (généralement, je précise la date de déclaration de la mort),
- les morts par déduction, c’est à dire ceux dont le nom a été porté par un autre cheval de l’écurie, mais au minimum 24 ans plus tard (car 2 trotteurs français vivants ne peuvent porter le même nom),
- les morts par évidence, c’est à dire les chevaux nés il y a 32 ans et plus…
Si quelqu’un détecte une erreur, merci de m’en informer.

Pour voir la liste, cliquez ci-contre : fichier pdf Les du Pont au paradis

La mise à jour d’aujourd’hui m’a permis de découvrir de récents et tristes départs dont je n’avais pas connaissance, citons :

- en 2014 : les bons Nabab du Pont, Vanic du Pont, Plymouth du Pont et Marco du Pont et les poulinières Angelica du Pont (mère de Pinson) et Daline du Pont,  
- en 2015 : les poulinières Nancy du Pont et Ucellia du Pont,
- en 2016 : Hondina du Pont, qui avait produit 5 qualifiés sur 5 après une belle carrière en course,
- en 2017 : Anisette du Pont, Jamaique du Pont et Kassia du Pont qui ont toutes les 3 dépassé les 100 000 € de gains,
- en 2018 : bien évidemment une année noire marquée par les morts de Jalba du Pont, mais aussi de Premier du Pont, d’Océane du Pont, de Jézabelle du Pont, de Barcelona du Pont, et des poulinières Liesse du Pont et Samona du Pont,
- en 2019 : difficile année en cours avec l’accident coûtant la vie à Cyrano du Pont, et les disparitions de Jagatha du Pont, Jouvence du Pont et Sampa du Pont.

Et malheureusement une info qui vient de me parvenir après cette mise à jour (merci Fabienne), la meilleure poulinière de l’élevage , qui était au repos depuis 10 ans et vivait une paisible « retraite » s’est éteinte l’hiver dernier… Elle était la mère de Jalba du Pont, de Pacha du Pont, de Lalba du Pont, de Quenza du Pont, vous l’avez compris, il s’agit de Alba du Pont. Une catégorie spécifique lui est d’ailleurs réservée sur ce blog.



zestjacksband66 |
SuperFlorilège |
land61 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES CREATIONS DE MUMU
| les broderies en follie
| lesmainsdefees