Frangibus

Après la pause de Noël, reprenons la présentation des « du Pont » d’antan en poursuivant cette fameuse génération des F de 1971 avec Frangibus, un fils de Ruy Blas IV et Reine de Saba. Tout comme ses compagnons de box (Falifiemel, Fruit Rose et Févaron, lui aussi a atteint la catégorie tiercé.

1976 Frangibus et Févaron

 1976 Frangibus

1977 01 Frangibus (1)

1977 Frangibus Prix de Quimper



Févaron

Poursuivons cette belle génération des F de 1971 avec un hongre alezan puissant que j’adorai : Févaron (par Queronville LB et Nevada IV par Fandango). Il a fréquenté la catégorie tiercé avec pas mal de réussite, établissant un record attelé de 1’18″5.

Il a permis à Jean-Yves Rayon de réaliser une prouesse assez exceptionnelle : remporter 2 années consécutives la même course, à plus de 40/1 ! En effet, je vous ai présenté dans cette rubrique Duc de Feulavoir, vainqueur en 1975 du Prix du Temple à Enghien, à la cote de 49/1, et bien l’année suivante, Jean-Yves Rayon remporte ce même prix du Temple, avec Févaron, à la cote de 42/1.

1976 Fevaron Prix du Temple (1)

1976 Fevaron Prix du Temple photo

1976 Fevaron Prix du Temple

1977 Fevaron Prix de Chateaurenard (1) photo

1977 Fevaron Prix de Chateaurenard (1)

1977 Fevaron Prix de Chateaurenard

1977 Fevaron

1978 Fevaron Prix de la Tierache



Fruit Rose

Fruit Rose était un beau mâle bai de 1m61, né le 16 juin 1971, fils de Ruy Blas IV et Rose Marie. Il a eu une belle carrière en course, fréquentant plusieurs fois la catégorie tiercé avec un peu de réussite, établissant son record attelé en 1’20″9.

A l’âge de 7 ans, il est devenu étalon pour l’élevage Rayon. De 1978 à 1992, il a produit à 259 reprises, dont 89 se sont qualifiés et 83 ont pris des gains. Sur ces 259 produits, 30 ont porté le label « du Pont » et 18 se sont qualifiés, totalisant 684 000 € de gains. Ses meilleurs produits (> 100 000 € de gains) furent le classique Pélican du Pont (258 453 €, 4ème des Critérium des 3 et 4 ans, vainqueur de 3 Groupe II) qui eut une belle carrière en course et fut lui aussi étalon, et Sugar du Pont (204 396 €). Fruit Rose a produit 3 étalons et 75 poulinières. Fruit Rose s’est éteint le 23 juillet 1993.

A suivre l’évocation de la belle carrière de ses compagnons d’écurie de la même génération Févaron, FalifiemelFrangibus et dans une moindre mesure Fubler

1975 08 21 Fruit Rose Prix de Savoie (1)

1975 08 21 Fruit Rose Prix de Savoie

1975 Fruit Rose Prix de Milan (1)

1975 Fruit Rose Prix de Milan

1975 Fruit Rose Prix de Reims



Jean-Yves Rayon et la presse il y a quelques années…

Une petite pause dans la présentation des chevaux Rayon du passé pour publier quelques photos de Jean-Yves

JY (1)

JY à l'entrainement

JY avant le Prix de Lude

JY

 

 



Duc de Feulavoir

Duc de Feulavoir était un splendide mâle bai (1m60) né le 26 mai 1969, fils de Pacha Grandchamp et Pré en Paillaie. Il a eu une belle carrière en course, fréquentant plusieurs fois la catégorie tiercé avec un peu de réussite, établissant son record attelé en 1’19″7.

A l’âge de 10 ans, il est devenu étalon pour l’élevage Rayon. De 1979 à 1993, il a produit à 227 reprises, dont 121 se sont qualifiés et 118 ont pris des gains. Sur ces 227 produits, 40 ont porté le label « du Pont » et 27 se sont qualifiés, totalisant plus de 670 000 € de gains. Ses meilleurs produits (> 100 000 € de gains) furent le classique Noble du Pont (303 321 €) qui eut une belle carrière en course et fut lui aussi étalon et Ramus la Garenne (199 712 €). Duc de Feulavoir a produit 4 étalons et 85 poulinières.

J’ai un souvenir personnel de Duc de Feulavoir : en 1975, j’avais 13 ans, et à l’heure du goûter j’écoutai les résultats des courses à la radio (eh oui, Equidia n’existait pas) et j’entend encore le journaliste annoncer la victoire d’un extrême outsider, Duc de Feulavoir, à la coté de 49/1 ! (voir ci-dessous). J’en ai lancé ma tartine de confiture en l’air, et celle-ci est restée collée quelques secondes au plafond de la cuisine… Je me suis bien sur fait gronder par mes parents !

1975 Duc de Feulavoir Prix de Beaugency

1975 Duc de Feulavoir Prix du Temple



Elite de Marcei

Elite de Marcei était une femelle bai brun née le 3 juin 1970, issue de Sa Majesté D et Giralda II. Elle a eu un record de 1’21″3.

Poulinière, elle a produit à 6 reprises, dont 3 se sont qualifiés. Le suffixe « de Marcei » est assez rare puisque seul 21 trotteurs sont enregistrés. A noter que Giralda II, la mère de Elite de Marcei, avait produit Ciralda du Pont (par Odysner) deux ans plus tôt, en 1968.

1975 01 Elite de Marcei

 

 



Elu du Magnet

Elu du Magnet était un robuste mâle alezan brûlé (1m66) né le 14 avril 1970, fils de Bon Paysant et Uthonville. Il a eu une belle carrière en course, fréquentant souvent la catégorie tiercé avec une certaine réussite, établissant son record attelé en 1’18″3.

Dés l’age de 8 ans, il est devenu étalon pour l’élevage Rayon. De 1978 à 1986, il a produit à 92 reprises, dont 43 se sont qualifiés et ont remporté des gains. Sur ces 92 produits, 13 ont couru pour l’écurie Rayon et 12 ont porté le label « du Pont« , la moitié se sont qualifiés, totalisant plus de 210 000 € de gains. Son meilleur produit (> 100 000 € de gains) fut Naiade du Pont qui eut une belle carrière en course (Gaillarde du Pont par Olten L, 1’17″9 attelé, 104 732 € de gains, très bonne poulinière). Elu du Magnet a produit 1 étalon et 24 poulinières.

Elu du Magnet s’est éteint le 24 janvier 1986.

1975 01 23 Elu du Magnet Prix de Verdun (1)

1975 01 23 Elu du Magnet Prix de Verdun

1975 01 23 Elu du Magnet

1975 01 Elu du Magnet (1)

1975 01 Elu du Magnet (2)

1975 Elu du Magnet et Chara

1975 Elu du Magnet Prix de Nevers (1)

1975 Elu du Magnet Prix de Nevers

1975 Elu du Magnet .jpg

1976 Elu du Magnet Prix de Chateaurenard.jpg

1976 Elu du Magnet Prix de Chateaurenard.jpg (2)

1976 Elu du Magnet Prix de New York

Elu du Magnet.jpeg

Elu du Magnet.jpg



Chara

Chara (Pacha Grandchamp – Quand Elle Peut II) était une femelle bai foncée née le 30 avril 1968. 

Elle a eu une très belle carrière en course, avec un record de 1’18″6 attelé, et c’est elle qui a permis à Jean-Yves Rayon de remporter un tiercé le 9 février 1975 à plus de 40/1 !. Elle a d’ailleurs souvent couru cette catégorie tiercé, avec sa compagne d’écurie de l’époque Costa Rica II.

En tant que poulinière, elle a produit à 5 reprises dont 4 se sont qualifiés :

- Laser du Pont (par Ruy Blas IV), qualifié, record 1’21″3 attelé et 25 627 € de gains,
- Nadia du Pont (par Fruit Rose), qualifiée, record 1’22″5 attelé et 4 177 € de gains,
- Olivia du Pont (par Ruy Blas IV),
- Para du Pont (par Fleuronné), qualifié, record 1’19″3 attelé et 69 078 € de gains,
- Sabbat du Pont (par Elu du Magnet), qualifié, 1 483 € de gains.

Chara s’est éteinte le 8 mars 1985, à l’âge de 17 ans. Elle a assurément laissé un excellent souvenir à Jean-Yves et Gisèle, au point que le 2ème fils de Jalba du Pont, par Scipion du Goutier, né en 2012, a été baptisé Chara du Pont.

1975 02 09 Chara Prix de Chateaudun titre

1975 02 09 Chara Prix de Chateaudun (1)

1975 02 09 Chara Prix de Chateaudun

1975 06 Chara au Croisé

 

 

 

 



Costa Rica II

Costa Rica II (Narioca – Tyrolienne L II) est la jument qui m’a fait découvrir l’écurie Rayon.

Née le 15 mai 1968, et achetée jeune par Albert Rayon, elle a permis à Jean-Yves de participer au Prix de Paris en 1975, et surtout d’en terminer 2ème derrière Une de Mai !

Voici mes archives photo sur cette jument d’exception, qui m’a souvent déçu, mais que j’ai toujours aimé, surtout avec sa coupe 2 teintes que j’adorai… Malheureusement, elle n’a pas eu de réussite en tant que poulinière, ne donnant que 3 produits dont 1 seul s’est qualifié : Libéria du Pont (par Vallauris du Pont) en 1977, qui gagnera 5 318 € pour un record de 1’24″6. Ces 2 autres produits : Missouri du Pont (par Ruy Blas IV) et Oletta du Pont (par Reza Grandchamp) n’ont jamais couru.

Costa Rica II s’est éteinte le 22 janvier 1982 à l’âge de 14 ans.

1973 02 04 Costa Rica II Prix de Nevers (1)

1973 06 21 Costa Rica II

1973 02 04 Costa Rica II Prix de Nevers

1974 05 Costa Rica II Divers (3)

1974 11 Costa Rica II divers (1)

1975 08 Costa Rica II divers (2)

1975 Costa Rica II à l'entrainement

1975 Costa Rica II divers

1975 Costa Rica II Prix de Brest

1975 Costa Rica II Prix de Langeais

1975 Costa Rica II vole...



Equilibriste

Aujourd’hui, je vous présente Equilibriste (Patara – Tindaris), une jolie bai foncée née en 1970.

Elle a eu une carrière plus qu’honnête en course, participant à de nombreux tiercés, avec un peu de réussite. Puis elle a pouliné 7 fois de 1977 à 1986, et ses 7 produits (tous des du Pont) se sont tous qualifiés et ont tous enregistré des gains ! Parmi ses produits, Ondine du Pont (par Duc de Feulavoir) née en 1980 a accumulé 59 310 € et un record plutôt correct pour l’époque de 1’18″ attelé.

1974 Equilibriste (1)

1974 Equilibriste (2)

1974 Equilibriste (3)

1974 Equilibriste Prix de Valence

1974 Equilibriste



123

zestjacksband66 |
SuperFlorilège |
land61 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LES CREATIONS DE MUMU
| les broderies en follie
| lesmainsdefees