D’Artagnan du Pont : le joli mousquetaire !

12 mars 2022 : Le bel alezan a rejoint le Berry et les boxes de Constance, et comme toujours, c’est sa nouvelle propriétaire qui en parle le mieux : « D’Artagnan du Pont est arrivé chez moi en octobre de l’année dernière. Je voulais simplement vous faire un petit retour sur nos avancées et sur son parcours depuis que je l’ai en ma possession. J’ai pu découvrir un petit cheval extrêmement curieux, franc et qui adore passer du temps avec sa cavalière. Nous avons pu avancer sur un petit peu de trek, de belles balades en forêt, des passages de rivière et surtout les premières foulées au galop. Nous faisons aussi beaucoup de travail en liberté et il adore ça (il est très réceptif). Tout ça pour dire que je pense qu’il adore sa nouvelle vie, entouré de copains, de grandes prairies et de foin à volonté (il est très gourmand !). Il a vraiment un super caractère et il est vraiment généreux ! Et bien sachez qu’il est dans une maison 5 étoile ! Il a vu l’ostéopathe il y a peu, ça lui a fait un grand bien ! On travaille aussi la souplesse car ce n’est pas son fort.. j’ai aussi dû trouver un bon maréchal pour un pied, il avait besoin d’une remise en forme. Il est maintenant pied nu, le maréchal travaille pour retrouver un bon aplomb ».

Image de prévisualisation YouTube

F44BB95D-B002-4BDD-AC98-A9BF58797210

25 juillet 2020 : la nouvelle vie de D’Artagnan du Pont

Je viens d’être contacté par René, directeur d’un centre médical et pédagogique pour adolescents à Paris, breton d’origine, mais surtout propriétaire et passionné de chevaux. René est le nouveau propriétaire de D’Artagnan du Pont et voici ce qu’il en dit : « c’est un cheval intelligent, que je vais orienter en cheval de loisirs pour de longues balades en forêt et sur les plages bretonnes… ». En lisant ces mots, on ne peut que se réjouir de l’arrivée de D’Artagnan du Pont chez René. Voici quelques photos transmises par René :

5C039500-11D5-4D66-A8A5-F883BD522740

C4AAFC76-512D-4C9C-8A94-23E02E18C8C3

3CE4B047-C908-4EA1-A43C-CA02E58BC4AC

31EA9C0A-BD2C-4637-BC52-B3B04D077AA2

14 avril 2020 : les très belles photos de Cécile Defruit 

8089C83F-FD51-4D58-9790-6E433F0257A3

B53230BE-AC11-47E3-8CBC-37B9CAD27975
CFBE104C-64E8-4FA6-B331-DE57E19C66DB

Les résultats de D’Artagnan du Pont, carrière complète (arrêté au 16 août 2018) puis par année :

2018 18 19 Stat

2018 (au 16 août) :

2018 18 19 Stat 2018

8 avril 2018 à Rambouillet : merci à Passioncourseshippiq

EF3F9679-F0BA-479B-BAA6-C90FF18E962E

7B6D1027-077E-4233-B531-07C558F78F2E

2017 :

2018 18 19 Stat 2017

15 décembre 2017 :

Il l’a fait ! D’Artagnan du Pont, le miraculé, a triomphé à Vincennes et de belle manière !

Lors d’une de mes visites à la Ferme du Pont (le 3 septembre 2013, voir ci-dessous), Albert Rayon m’avait confié espèrer voir un jour son D’Artagnan du Pont courir à Vincennes… Vous comprendrez en lisant son histoire ci-dessous.

Ce désir fut exaucé dès juin 2016, même si Albert, décédé en 2014, n’a pu y assister, mais j’aime à penser qu’aujourd’hui, il l’a vu triompher à Vincennes. Un grand bravo mon joli mousquetaire !

Vincennes - C1 - 15/12/2017

Le reportage complet de cette magnifique victoire : ici

17 avril 2017 :

Uune magnifique photo de Jean-Michel Garnier.

2017 04 18 D'Artagnan du Pont

2016 :

D’Artagnan du Pont n’a pas encore ouvert son compteur de victoires, mais il progresse régulièrement au monté et vient de signer deux belles 2ème place à Vincennes sur la petite piste. 

2018 18 19 Stat 2016

8 mai 2016 :

Pour ses grands débuts en compétition, sous un délicieux soleil à La Capelle, D’Artagnan du Pont, drivé par son mentor JY.Rayon), termine 9ème. Vite attardé après un départ lent en 2ème ligne derrière l’autostart, D’Artagnan du Pont (48/1) a commis une faute à l’entrée du dernier tournant, alors qu’il avait recollé au peloton, et a terminé à distance des premiers. Pour voir la course : ici. Il établit son premier record en 1’19″1. 

30 avril 2016 :

D’Artagnan du Pont était au départ du Prix Champagne FM à Reims ce jour, il a finalement était déclaré non partant. Nous attendrons donc encore un peu avant de le voir débuter. 

22 avril 2016 :

D’Artagnan du Pont est à Grosbois, et il commence à apparaître dans les listes d’engagés !

Le rêve d’Albert Rayon, prononcé devant moi un soir de septembre 2013, à savoir de voir D’Artagnan du Pont en course, sera donc en partie réalisé…. Albert le regardera de la haut, j’en suis certain !

En attendant, la sympathique Marie M m’a envoyé quelques photos de D’Artagnan du Pont, et je dois avouer qu’il semble en pleine forme ! (la 5ème ci-dessous est ma préférée…). Un grand merci à Marie, en selle ce dimanche à Rambouillet sur Vanille du Pont, bonne chance à toutes les deux ! 

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 1

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 2 resize

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 3 resized

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 4

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 5

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

L’histoire de D’Artagnan du Pont :

Il est né le 1er mars 2013, de l’union de Magnificient Rodney et Ma Soirée du Pont, et il ne pouvait que s’appeler D’Artagnan du Pont.

En effet, sa regrettée mère, Ma Soirée du Pont (Blason Clayettois - Soirée du Pont), qui a d’abord donné naissance à :
Rumba du Pont (Ismaël du Pont) en 2005, 
Tesaco du Pont (Kesaco Phedo) en 2007,
Une Soirée du Pont (Biesolo) en 2008,
a ensuite enchaîné en mettant au monde des jumeaux, fait rare chez les chevaux, savamment baptisés :
Athos du Pont (†) et Aramis du Pont (Kesaco Phedo) en 2010,
puis en toute logique à :
Constance du Pont (Sancho Panca) en 2012. 

Ci-dessous une photo de Ma Soirée du Pont en septembre 2012 :

Ma Soirée du Pont

Mars 2013, Ma Soirée du Pont est au box, une naissance est attendue dans les jours à venir. Gisèle (sœur de Jean-Yves)  fait son inspection quotidienne des futures mamans, à la tombée de la nuit, et elle découvre Ma Soirée du Pont visiblement en souffrance.

Gisèle informe aussitôt Loic Col, le naisseur des « du Pont ». Loic est depuis une dizaine d’année la pierre centrale de l’élevage « du Pont » : il fait naître, soigne, élève, débourre, et forme les chevaux de l’écurie avant leur départ à l’entrainement à Grosbois, et c’est également lui qui les reprend pour les phases de repos et de remise en forme.

Ci-dessous Loic seul puis avec Gisèle :

Loic     Gisèle et Loic

Loic diagnostique rapidement le problème : Ma Soirée du Pont souffre de coliques, souvent fatales aux chevaux. Complication supplémentaire : en 2010, Ma Soirée du Pont a déjà gardé quelques séquelles en mettant au monde des jumeaux…

La nuit est tombée, le très dévoué vétérinaire de l’élevage est contacté et il faut emmener en urgence Ma Soirée du Pont à la clinique proche. Dès son arrivée sur place et après que les premiers soins aient été vite prodigués à la future maman, le verdict implacable tombe : Ma Soirée du Pont ne verra jamais son poulain, elle s’éteint même avant que le travail n’ai pu commencer, et le petit D’Artagnan du Pont sera sorti par césarienne, 3 semaines avant terme.

Albert Rayon, sa fille Gisèle et Loic décident alors que le petit prématuré doit vivre coûte que coûte (dans tous les sens du terme…). D’Artagnan du Pont sera pris en charge 24h sur 24h pendant plusieurs semaines, d’abord par deux jeunes filles de la clinique vétérinaire qui vont lui donner les nombreux soins dont il a grandement besoin, puis par l’équipe de la ferme du Pont. Tout le monde est mobilisé pour le petit D’Artagnan du Pont : il est d’abord nourri au biberon, puis on lui trouve une nourrice, ce qui ne fut pas une mince affaire. Remy m’a fait parvenir les photos d’un de ses premiers biberon :

IMG_3900  IMG_6703

IMG_1286

IMG_1536

IMG_6928

IMG_7042

Voici quelques photos de D’Artagnan du Pont et de sa nourrice prises le 3 septembre 2013 : D’Artagnan du Pont est alors âgé de 6 mois.

IMG_8211    IMG_8217

IMG_8216    IMG_8219

Mais D’Artagnan du Pont va encore vivre une mésaventure : il grandit, et pour se nourrir auprès de sa nourrice de petite taille, il prend une position qui va lui occasionner une petite déformation d’un antérieur. Heureusement, Loic le détecte et lui prodigue aussitôt les soins adéquats qui lui vaudront quand même une petite intervention de consolidation.

Je suis passé revoir D’Artagnan du Pont le 19 février 2014, il va donc fêter son premier anniversaire dans quelques jours. Il va bien, est vif et robuste. Il n’a plus besoin de sa nourrice, mais Loic l’a conservée au pré : elle est et restera la maman adoptive du petit D’Artagnan du Pont, sa place est donc à la Ferme du Pont.   

Voici quelques photos de D’Artagnan du Pont prises le 19 février 2014 :

IMG_8820     IMG_8826

IMG_8825     IMG_8827

3 octobre 2014, D’Artagnan du Pont a grandi, il a maintenant 19 mois, et il est magnifique,n’est-ce pas ?

IMG_0651p

IMG_0679p

Et le voici à 2 ans et un mois, une photo prise sur la piste d’entrainement de la Ferme du Pont, et envoyée par Alex. D’Artagnan du Pont est magnifique et aux dires d’Alex, il trotte !

D'Artagnan du Pont 6 mai 2015

Et comme pour confirmer, D’Artagnan du Pont s’est qualifié le 16 juillet 2015 à Caen en trottant en 1’21″3. La belle histoire continue, la prochaine étape sera ses grands débuts en course !

73 ans d’histoire…

Ursuline IV est à l’origine de l’origine de l’élevage Rayon, mais c’est en 1949 que vient au monde le premier label « du Pont« , issue de l’étalon Kriss, et qu’Albert Rayon baptisera Fleur du Pont.

Jean-Yves vient de me faire un grand plaisir en partageant avec moi 2 photos exceptionnelles : Fleur du Pont (le 17 août 1953) et Hiatus du Pont (le 5 février 1955), tous les 2 issus de Ursuline IV, passant le poteau en vainqueur au monté, avec Michel-Marcel Gougeon en selle.

2019 10 28 Fleur du Pont

2019 10 28 Hiatus du Pont

Depuis Fleur du Pont, 1 235 chevaux porteront le label « du Pont ».

Ceci fait que l’affixe « du Pont » classe la « maison Rayon » parmi les 10 plus grandes de France en nombre de chevaux (statistique du 1er janvier 1972 au 31 décembre 2013) :
– Royal(e) : 1748 
– de Mai : 1503
– d’Or : 1432
– des Champs : 1098
– du Vivier : 1054
– des Bois : 1048
du Pont : 1020 (auquel il faut ajouter 84 nés avant 1972 et déjà 130 naissance depuis la parution de la statistique)
– de Chenu : 1016
– d’Amour : 934
– des Prés : 932
– on trouve derrière d’autres noms prestigieux (plus de 300 naissances) : Gédé, Barbès, du Bois, de Retz, du Lys, de Vrie, Atout, Josselyn, du Rib, Dream, Mabon, Jet, de Bellouet, de la Vallée, Brillouard, de Tillard, du Loir, de France, du Corta, Grandchamp et de l’Iton.

Vous trouverez ci-dessous la base de données des « du Pont » :

fichier pdf Liste du Pont

Cette liste vous permettra d’apprécier l’originalité dont a fait preuve l’équipe Rayon pour trouver des suites du type :

 - Actrice du Pont a produit Festival du Pont,

- Anémone du Pont, fille de Fleur du Pont, soeur d’Oeillet, de Capucine et d’Eglantine du Pont a produit 8 « fleurs ou plantes » de Giroflée à Pivoine, en passant par Kactus du Pont !

- Comtesse du Pont a produit Lady et Marquis du Pont,

- Etoile du Pont a produit Luna, Mars, Planète et Soleil du Pont,

- Fontaine du Pont a produit Missouri, Pluie, Riviera, mais surtout Ugolin du Pont…. (sans doute en hommage à Pagnol…),

- Hirondelle du Pont a produit Quetzal, Serin, et Courlis du Pont,

- Jamaicaine du Pont a produit Rasta, Babylone du Pont et Djembé du Pont,

- Laguna du Pont (dont la mère s’appelle Rolls du Pont) a produit Alpha (avec « ph » plutôt que « f ») puis Berline, Coccinelle, Davidson et Goldwin du Pont,

- Lavande du Pont a produit Rose, Sauge, Verveine et Floreale du Pont,

- Norway du Pont a produit Texas, Utah, Virginie, Arizona,California, Dakota, Europe et Floride du Pont,

- Planète du Pont a produit Univers, Comète, Duranus et Eclipse du Pont,

- Reine du Pont a produit Baron, Duchesse et Emir du Pont,

- Scala du Pont a produit Cantatrice et Flamenco du Pont,

- Orchidée du Pont a produit Camelia et Dahlia du Pont,

- Epinette du Pont a produit Mon Epi, Palmier, Quel Epi, Sapin, Tamaris et Acacia du Pont,

- Jouvence du Pont a produit Union, Bonheur et Douceur du Pont,

- Ma Soirée du Pont a produit les jumeaux Athos et Aramis, Constance et D’Artagnan du Pont…….en garde !

Nous avons vu que l’élevage Rayon a débuté avec Ursuline IV puis Diane R, mais de nombreux chevaux autres que des « du Pont » ont porté les couleurs Rayon, ou ont assuré l’élevage des chevaux de l’écurie. Dans la base de données ci-dessous, on notera les « Soyer« , les « la Garenne« , les « des Olivettes« , les « de Sausseau« …

mise à jour en-cours

73 ans d'histoire... dans depuis 1949...
What do you want to do ?

New mail

 u dans depuis 1949...
What do you want to do ?

New mail

Idalion

Le hasard est étrange, on le sait, et je viens encore d’en être témoin. A 2 jours d’intervalle, j’ai été contacté par 2 personnes ayant côtoyé l’écurie Rayon il y a très longtemps, et ces 2 personnes m’ont parlé du même cheval…

Le 30 janvier 2021, veille du prix d’Amérique, Davidson du Pont fait l’actualité, et je suis contacté par John Seychell qui est abonné à la page Facebook « Elevage du Pont« . Celui-ci m’informe que Jean-Yves Rayon était venu à Malte, dans les années 80, driver Iso du Pont qui avait été acheté par son grand-père. Il me promets même m’envoyer une vidéo de cette course. Je relance la conversation et John fait quelques recherches et retrouve traces de 2 courses d’Iso du Pont à Malte avec Jean-Yves au sulky : le 28 mars 1981 ou il termine 3ème, et le 28 juin 1981 ou il se classe 1er ! J’envoie à John un lien sur ce blog, rubrique « Les du Pont exportés à Malte », et John m’informe dans la foulée que son grand-père avait acheté 2 chevaux à Albert Rayon : Iso du Pont et Idalion. Bien évidemment, je me souviens d’Idalion lui aussi…

Le lendemain, 31 janvier 2021, jour du Prix d’Amérique, Karin Johansson qui est abonnée aux pages Facebook « Davidson du Pont » et « Elevage du Pont » depuis longtemps, qui a travaillé quelques temps chez Jean-Yves (voir ici), envoie à Davidson du Pont ses encouragements pour la course du jour, et joint une photo ou elle pose avec son écharpe « Davidson » au coté d’une fille de Dollar Macker. Je lui demande donc des nouvelles de son champion Victory Tilly (26 ans) et parmi les photos qu’elle m’envoie, se trouve une ancienne de photo de Jean-Yves posant à coté…. d’Idalion !

Jean-Yves et Idalion :

2021 02 02 Idalion et JY

J’ai recherché dans mes archives pour retrouver une coupure de presse d’Idalion :

2021 02 02 Idalion

Karin Johanson en supportrice de Davidson du Pont :

2021 01 31 Karin

et pour être complet, les photos du Champion Victory Tilly et Stig H Johansson :

2021 01 31 VT1

2021 01 31 VT2

2021 01 31 VT3

Idalion dans Les
What do you want to do ?

New mail

 dans Les
What do you want to do ?

New mail

Les naissances 2020

Bilan 2020 : une année 2020 ou les alezans sont nombreux…

Les K

Les naissances 2020 avec noms

19 juin 2020 : Uquinette du Pont 

Uquinette du Pont et son poulain (par Boccador de Simm), un petit « pot de colle » qui ne veux pas s’éloigner de sa maman. À suivre… Merci Fabienne.

Image de prévisualisation YouTube

18 juin 2020 : Ugatha du Pont

Ugatha du Pont et son poulain (par Rolling d’Héripré), un petit espiègle qui cherche la caméra ! Ugatha du Pont a laissé de beaux souvenirs en piste : en 40 courses, 4 victoires, 10 places (1 fois sur 3 dans les 3), 1 seul distancement et plus de 150 000 € de gains ! À suivre…
Merci Fabienne

Image de prévisualisation YouTube

16 juin 2020 : Valette du Pont

C’est au tour de Valette du Pont de nous présenter sa fille, par Un Amour d’Haufor, alors que Romaine du Pont et sa fille, pas mécontentes de leur vidéo d’hier, refont un passage en fin de séquence ! À suivre …
Merci Fabienne

Image de prévisualisation YouTube

15 juin 2020 : suite avec Romaine du Pont

Aujourd’hui, Romaine du Pont nous présente sa fille (par Prince Gede), qui nous gratifie d’une belle grimace en fin de vidéo ! À suivre…
Merci Fabienne

Image de prévisualisation YouTube

14 juin 2020 : Quarla du Pont, polyvalente et douée…

Pour aujourd’hui, j’ai choisi une perle sur la piste, Quarla du Pont. Elle a acquis en course près de 350 000 € de gains, des records attelé de 1’12’’7 et monté de 1’13’’7 pour 10 victoires et 14 places, 62% aux balances… demandez à Mickael Jangal… La voici au pré avec sa fille de Clif du Pommereux. À suivre…
Merci Fabienne

Image de prévisualisation YouTube

13 juin 2020 : la descendance de Jalba du Pont (suite)

Au tour de Falbala du Pont, une autre fille de Jalba du Pont, accompagnée de Parade du Pont, une fille de Tzigane du Pont. J’ai eu la chance de voir courir Parade du Pont en août 2010 à Vittel. Elles sont suivies de leurs 2 foals, par Athos des Elfes et Quinoa du Gers. À suivre…
Merci Fabienne

Image de prévisualisation YouTube

12 juin : la descendance de Jalba du Pont

Aujourd’hui, nous retrouvons 2 mamans, filles de Jalba du Pont : Alova du Pont (qui a eu une belle carrière en course) et Chara du Pont (estimée, mais malheureusement trop fragile pour voir un hippodrome). Le nom de Chara ne parle qu’aux anciens… le 9 février 1975, Chara, remarquablement drivée (selon la presse hippique et moi aussi !) par JY.Rayon, (propriétaire Albert Rayon) remporte le tiercé dominical, le Prix de Chateaudun, à 45/1 !!!  La petite d’Alova du Pont est par Scipion du Goutier et le petit de Chara du Pont est par Roc Meslois. Merci Fabienne.

Image de prévisualisation YouTube

11 juin 2020 : la suite…

On continue la revue des mamans et leur foal avec Badiane du Pont et son petit Royal Dream qui se cache… La suite à venir…
Merci Fabienne

Image de prévisualisation YouTube

10 juin 2020 : des news de la Ferme du Pont

Des nouvelles des mamans accompagnées de leurs petits de l’année, qui ont déjà bien poussé !!! On commence la série avec Biba du Pont et Lalba du Pont poursuivies par leurs fils (Par Akim du Cap Vert et par Dijon). La suite à venir…
Merci Fabienne

Image de prévisualisation YouTube

#16 – 26 mai 2020 : et voilà la  dernière naissance  de l’année, une très belle pouliche de Vetmie du Pont et Briac Dark.

1FC3C64D-15CB-4DD0-92FC-8A18992F8706

C36441BC-B105-4366-B984-6B6914501BC8

#15 – 17 mai 2020 : Uquinette du Pont nous présente son petit nouveau, un fils de Boccador de Simm.

54B76484-7400-450B-8E78-3C78401FEE72

#14 – 13 mai 2020 : au tour de Nina la Garenne de donner naissance à un mâle de Up and Quick.

EBBDDEB0-FB8A-4BB4-985B-059015E3170D

#13 – 12 mai 2020 : encore une naissance de nuit, à 4h du matin, une pouliche dont la maman est Quarla du Pont et le papa est Clif du Pommereux 

C2BE44D0-371D-43DD-8A40-22EE33E005F9

7A0D2215-BFED-46A3-B98A-AD92D465B2A0

3D6E2E5A-7692-4521-BE0A-2485AA26EE15

#12 – 11 mai 2020 : naissance cette nuit (minuit le 10 mai) d’une pouliche de Valette du Pont et Un Amour d’Haufor

F94171FA-BE89-4E55-9A55-AF1A77A7AAC1

#11 – 1er mai 2020 : Ugatha du Pont et Rolling d’Héripré accueillent un joli petit gars matinal (1h30 du matin) un jour de fête du travail …

2CF15E5E-3A82-4227-99D2-ED3E0C8DF945

#10 – 30 avril 2020 : Romaine du Pont et Prince Gede vous présentent leur fille née à 2h du matin…

BE742382-073C-45DC-A1CB-230D34E7655A

#9 – 8 avril 2020 : Badiane du Pont et Royal Dream nous offrent un joli petit poulain qui semble déjà poser pour la photo !

95A0C87A-CB20-4FE9-BBC5-946A88ABBC10

1F0B73A6-CB66-4C0A-91FD-D0357A0450D6

#8 – 1er avril 2020 : Lalba du Pont et Dijon vous présentent un beau petit poulain né ce jour.

551C0558-AC26-4CC2-80E7-DAD564DA95E6

#7 – 30 mars 2020 : encore un poulain par Roc Meslois et Chara du Pont.

DC36AA21-67FE-43BE-9F31-B9A0D63386F4

#6 – 27 mars 2020 : naissance d’un poulain par Akim du Cap Vert et Biba du Pont.

BF71A23D-F87F-4357-8967-D2D0CDFC4083

12 mai 2020 : Biba du Pont et son petit gars, deux regards dans la même direction…

AFD683C0-9344-4747-BE86-FED72E68B574

#5 – 15 mars 2020 : naissance d’une pouliche par Pacha du Pont et Rasta du Pont, photos à venir, la naissance à été compliquée (mauvaise position dans le ventre de maman…).

Le 12 mai 2020, après un excellent travail de l’ostéopathe et du maréchal (bravo et merci !!!), tout va mieux :

B8BC4A98-DA76-4C6D-B26F-4D35B76C78F1

E7D2666F-3E39-4412-B5A2-33D0E7ADEB6C

#4 – 7 mars 2020 : mauvaise nouvelle pour l’élevage du Pont avec la perte d’un petit gars de Quinoa du Pont et Saxo de Vandel.

#3 – 1 mars 2020 : c’est Alova du Pont (fille de Jalba du Pont) qui poursuit la série des naissances en mettant au monde cette nuit (29 février – 1 mars) une fille de Scipion du Goutier.

10CBB00A-13F9-48B9-83A2-6044FBA7D019

24 mars 2020 : la petite au pré avec sa maman :

Image de prévisualisation YouTube

E54B57BF-5973-4A39-B217-6C3CA14C6E55

# 2 – Le 20 février 2020, c’est au tour de Falbala du Pont de nous présenter son petit, un fils d’Athos des Elfes (photos prises le 24 mars) :

79658C74-F067-4252-A4E9-4E5FEBE6B889

36FACB44-C4E4-44FE-BF43-80A1B71EFCAA

24 mars 2020 : on le retrouve au pré avec son copain fils de Parade du Pont :

FA55FF0B-2E73-429D-9290-35FFA73DC8F4

#1 – Et voici la première naissance de l’écurie cette année, un petit gars mis au monde le 14 février 2020 par Parade du Pont par Quinoa du Gers, un propre frère de Freyja du Pont :

B8BB44F1-F506-49BB-8116-03CE3D8AF53D

CEB0378F-ACF4-4F58-B7A0-54C740F1F770

24 mars : 2 nouvelles photos  (merci Fabienne) :

501B9231-F956-46D4-87CB-2CAC6FD3AEA2

D352E8E7-D4CE-4B30-8CDE-AE4447770AB7

x

What do you want to do ?

New mail

Les naissances 2020 dans Les naissances
What do you want to do ?

New mail

 dans Les naissances
What do you want to do ?

New mail

Photos

Voici quelques photos des chevaux de l’écurie Rayon. Pour plus de photos, consultez le blog d’Isa_ dont vous trouverez le lien ci-contre (désolé, le site est en veille). Merci à Isa, Camille, Léa, Alexandre, Marie, Mickaël, Julie, Corinne et Francesco qui m’alimentent en photos.

Si par bonheur vous en possédez d’autres, merci de me les faire parvenir. Pour ceci, prévenez moi en me laissant un commentaire dans cette catégorie. Merci d ‘avance !

1972 :

Photos dans Photos gino-dop-et-daniel-1

↑ Gino Dop

grousia dans Photos

↑ Grousia

1973 :

harmonica-du-pont

↑ Harmonica du Pont

1974 :

isarddupontresized.jpg
↑ Isard du Pont 

1976 :

kashmir-du-pont

↑ Kashmir du Pont

1981 :

plicandupont2.jpg

↑ Pélican du Pont

posiedupont.jpg
↑ Poésie du Pont

pervenchedupont.jpg
↑ Pervenche du Pont

1983 :

roiteletdupont.jpg

↑ Roitelet du Pont

1984 :

suzydupont.jpg

↑ Suzy du Pont

1986 :

universdupont.jpg

↑ Univers du Pont

1988 :

Alba du Pont

↑ Alba du Pont

1989 :

baccaratdupont01.jpg

↑ Baccarat du Pont

1990 :

Courlis du Pont au haras

↑ Courlis du Pont 

1992 :
Eldorado du Pont

Eldorado du Pont

elodiedupont.jpg

↑ Elodie du Pont

1996 :

ismaldupont.gif

↑ Ismaël du Pont

1997 :

jalbadupont4.jpg

↑ Jalba du Pont

Jezabelle-du-Pont

↑ Jezabelle du Pont

1998 :

critriumdes5ans.jpg

↑ Kenya du Pont

1999 :

Lalba du Pont
↑ Lalba du Pont

laosdupont5.jpg
↑ Laos du Pont

2000 :

missouridupont.jpg
↑  Missouri du Pont

mokadupont1.jpg

Moka du Pont

Ma-Soir%C3%A9e-du-Pont

Ma Soirée du Pont

2001 :

nababdupont.jpg
↑ Nabab du Pont

Pour de magnifiques photos et une vidéo sur Nabab du Pont, rendez-vous sur le magnifique site de mes amis du nord « Ecurie Littoral », vous trouverez l’adresse ci-contre dans la rubrique « liens ».

Neflier-du-Pont-2-224x300

↑ Neflier du Pont

2002 :
Orage du Pont

↑ Orage du Pont

operasoyer1.jpg

Opera Soyer

2003 :

Pétunia du Pont

P%C3%A9tunia-du-Pont-1

↑  Pétunia du Pont

Pacha du Pont photo

Pacha du Pont

premierdupont2.jpg

Premier-du-Pont-4

Premier du Pont

Plymouth-du-Pont-4-f%C3%A9v-12 

↑  Plymouth du Pont :

p1000778redimensionner.jpg

↑  Parade du Pont

pandadupont.jpg

Panda du Pont

Prince-du-Pont

Prince du Pont

Prairie-du-Pont-4-f%C3%A9v-2012

Prairie du Pont

picsoyer.jpg

Pic Soyer

2004 :
Quenza du Pont

↑  Quenza du Pont

Quarla du Pont

↑  Quarla du Pont

img1677.jpg
↑ Quel Epi du Pont
Quinoa Soyer

↑  Quinoa Soyer

quitosoyer1.jpg
↑  Quito Soyer

2005 :

relookdesausseau1.jpg

Relook de Sausseau

Relook de Sausseau

p1000766redimensionner.jpg

Rasta du Pont 

Raynal du Pont 1

Raynal du Pont

rosedupont.jpg
↑ Rose du Pont

rumba-du-pont

rumbadupont.jpg
↑ Rumba du Pont

rismalsoyer.jpg
rismaelsoyer.jpg
↑ Rismael Soyer

2006 :
sopranodupont2.jpg

Soprano-du-Pont-31

Soprano du Pont

selviredupont2.jpg
 ↑ Selvire du Pont

sapindupont.jpg

Sapin-du-Pont-ao%C3%BBt-2012
↑ Sapin du Pont

sthilldupont.jpg
↑Sthill du Pont
2007 :
tequiladupontettinadupont.jpg
↑ Tequila du Pont (et Tina du Pont)

tinadupontettequiladupont.jpg
↑ Tina du Pont (et Tequila du Pont)

tamaradupont.jpg
↑  Tamara du Pont

Tino-du-Pont-61-300x234

Tino-du-Pont-7

Tino du Pont

Tamaris-du-Pont-1

Tamaris du Pont

tevadupont.jpg

↑Teva du Pont

Terre-Soyer

↑Terre Soyer

Tezabelle-du-Pont

↑Tezabelle du Pont

2008 :

unedesfrichots.jpg

↑ Une des Frichots

img1585.jpg
↑ Uraba du Pont

udinedupont.jpg
↑  Udine du Pont

Ubac-du-Pont-7
↑Ubac du Pont

Ugatha-du-Pont-2
↑Ugatha du Pont

Un-Amour-du-Pont-ao%C3%BBt-2012

↑Un Amour du Pont

Uquinette-du-Pont

↑Uquinette du Pont

2009 :

Valentin-du-Pont

↑Valentin du Pont

venitien-du-pont

↑Venitien du Pont

Vivaldi-du-Pont

↑Vivaldi du Pont

Vulcain-du-Pont

↑Vulcain du Pont

venise-soyer-4

venise-soyer-2

↑Venise Soyer

2010 :

acacia-du-pont-1

↑Acacia du Pont

alberto-du-pont

↑Alberto du Pont

alcazar-du-pont

↑Alcazar du Pont

alova-du-pont

↑Alova du Pont

amiral-du-pont

↑Amiral du Pont

athos-du-pont

Athos du Pont

2011 :

Beluga du Pont

Beluga du Pont

biba-du-pont

↑Biba du Pont

2012 :

cannelle-du-pont

↑Cannelle du Pont

chara-du-pont-et-jalba-2

↑Chara du Pont et sa maman….. Jalba du Pont

Clara du Pont

Clara du Pont

2013 :

8E080EEB-8522-4857-ACE2-804670485E1E

Davina du Pont

602A887B-7294-4F97-97B1-46392455FC39

Douglas du Pont

 

2014 :

2019 11 03 Etre

Etre du Pont (avec Michel Lenoir)

2015 :

9D20E3B1-9ED2-48A3-8245-F5A9DB884DF8

Fabiola du Pont (avec Maeva Bizoux)

2018 :

52377F5A-669D-43B2-A055-10B08C60B344

Hermione du Pont

x

Les naissances 2018

Voici la liste des 11 naissances 2018 officiellement déclarées chez les « du Pont« , pour l’élevage E.A.R.L. Ecurie Albert Rayon et Céline Bazire / Guillaume CovésOn note 3 mâles et 8 femelles, avec Indira du Pont, dernière naissance de Jalba du Pont qui nous a quitté le 16 août 2018, que nous retrouvons également en grand-mère avec Iglesias du Pont, fils de Chara du Pont, une autre fille de Jalba du Pont. A noter que Ines du Pont, née le 28 mai 2018 est le 1188ème produit de l’élevage du Pont, c’est à dire portant le suffixe du Pont.

Naissances 2018

A noter également une naissance en association chez les « de Sausseau » (en association avec Mme Ginette Bernier) :

naissance 2018 2

et une chez les « du Faucon » (en association avec Jean Gautier) :

Naissances 2018 autres

Mise à jour le 21 septembre 2019 :

5 yearlings non débourrés en vente :

India du Pont

Indira du Pont

Isis du Pont

Inoa du Faucon

Imotep de Sausseau

La saga continue… avec Nicolas Bazire !

Samedi 15 juillet 2017 sera un grand jour pour l’écurie Rayon. En effet, Nicolas Bazire, fils de Jean-Michel Bazire sera aux Sables d’Olonne, au sulky de Cyrano du Pont, pour l’entrainement de son père Jean-Michel Bazire, et sous les couleurs de son grand-père, Jean-Yves Rayon. La célèbre casaque verte, manche jaune, toque rouge, créée il y a près de 70 ans par son arrière grand père Albert Rayon sera bien représentée.

nicolas bazire

Jean Michel Bazire

Jean-Yves Rayon1

Albert Rayon 2010

La fin d’une magnifique histoire… mais la saga continue !

27 avril 2017 :

La nouvelle vient de tomber, elle était prévisible, je la craignais tout en sachant qu’il n’y avait plus d’autre solution : la cessation d’entrainement. Ma curiosité était en éveil : Cyrano du Pont à l’entrainement chez Jean-Michel Bazire, D’Artagnan du Pont chez Laurent-Claude Abrivard, Venise Soyer chez Franck Terry, mais tous les trois toujours sous les couleurs de l’écurie Rayon… puis les ventes d’Argentan du 10 mai 2017 et leur catalogue publié sur Internet le confirme : 14 chevaux en vente pour cessation d’entrainement.  

Ventes d'Argentan du 10 mai 2017

Ce n’est pas un secret, Jean-Yves Rayon atteindra les 70 ans cette année, en octobre, et il faut le reconnaître, ce métier est difficile, plus que beaucoup d’autres, et Jean-Yves l’a accompli tout au long de sa longue carrière avec une exemplarité et un professionnalisme qui force le respect.

Bien évidemment, cette décision me touche énormément, ce blog, ce sont des heures passées à mettre à jour mes statistiques, à rechercher les partants, le plaisir à suivre et commenter les résultats, dénicher des photos, des vidéos, et tout cela, je le faisais pour cette écurie qui, un jour, a éveillé en moi un intérêt qui n’a jamais faibli.

Enfant, j’ai d’abord passé des heures à découper des articles de presse pour les coller sur les pages de cahiers, puis Internet est arrivé et a donné l’impression de faciliter les choses… et ce blog est né.

Mais si ce blog est né, c’est parce qu’une histoire a éveillé ma curiosité, celle d’un jeune driver appelé Jean-Yves Rayon, au sulky d’une jument de caractère, au nom inoubliable pour moi : Costa Rica II.

Un jour, je devais avoir une quinzaine d’année, j’ai rencontré Jean-Yves à La Capelle, anonymement, juste en admirateur. Quelques années plus tard, j’ai osé lui écrire pour lui décrire ma passion, le but étant de le réconforter sur son lit d’hôpital ou il se remettait d’un accident de cheval… Quelques mois plus tard, je me suis arrangé pour visiter le Haras de la Coquenne, ou j’ai croisé quelques secondes Mr Albert Rayon avant qu’un membre de son équipe ne me fasse visiter les boxes ou j’ai pu admirer Le Loir, Vallauris du Pont, Duc de Feulavoir et je crois Jacques des Blaves… quel souvenir !

Plusieurs dizaines d’années plus tard, j’ai à nouveau rencontré Jean-Yves à Vittel, j’avais imprimé des extraits de mon blog et je me souviens de sa réaction, il m’avait déclaré timidement : pourquoi tant d’intérêt pour moi ? je ne le mérite pas !

Et les choses se sont accélérées car Jean-Yves eut la gentillesse de m’inviter à La Ferme du Pont et à Grosbois. Quels moments j’ai vécu, quels souvenirs ! Entre un apéritif partagé avec Jean-Yves et son épouse, les longues discussions avec Loic et Sophie, des amis qu’on regrette de ne pas voir assez souvent, les explications techniques d’Alex, prolongées aujourd’hui sur les réseaux sociaux, les tours de pistes en duo avec Remy au sulky d’Un Amour du Pont, la rencontre de Gisèle, sœur de Jean-Yves avec qui j’aime partager nos idées de noms de baptêmes des nouveaux nés de l’écurie, jusqu’à ce grand moment ou j’ai pu faire la connaissance de Mr Albert Rayon, un grand homme, fatigué d’une longue vie pleine de réussite mais aussi de revers, affaibli par l’âge et les accidents de la vie, mais avec l’œil, la parole et l’esprit toujours vif et intact. Je l’entend encore me dire : « bon, je vous emmène voir Pacha au pré, je sais ou il est, prenez votre voiture, je vous guide ». Je ne me suis pas fait prier…

J’y suis retourné plusieurs fois, Loic m’a consacré de son temps pour me présenter Jalba, Ismaël, les jeunes, les blessés au repos, les mamans, les bébés, ….

La caractéristique de cette écurie, je l’ai remarqué dès mon plus jeune âge, c’est le calme et la gentillesse de ses chevaux. A La Capelle, le lad allait au camion et laissait la porte du box ouverte et que ce soit Cyrano du Pont (le vieux), Chérie de Tracy ou Costa Rica II, aucun ne bougeait.. Je sais aujourd’hui que cette gentillesse était aussi la caractéristique du comportement de Jean-Yves avec ses chevaux.

Des bons moments, j’en ai également partagé sur Internet avec les membres de l’équipe de Grosbois : Jonnhy Delforge, Léa Ropero, Marie Declercq, Marie Morandeau, et surtout Mickaël Jangal et Francesco Barisi.

Cesser l’entrainement ne veut bien sur pas dire cesser l’élevage… les petits enfants Céline Bazire, fille de Jean-Yves, et Guillaume Covès, fils de Gisèle sont là, et l’élevage n’est pas une nouveauté pour eux !

De mon coté, j’ai hésité avant de prendre une décision quant à la poursuite de ce blog, mais Gisèle m’a convaincu…, même si une chose est certaine, il ne sera plus tout à fait pareil…

JYR1

JYR

Je me permets de corriger les informations de Paris-Turf : dans sa carrière de driver, Jean-Yves Rayon a disputé :
- 6116 courses,
- il a remporté 1111 victoires soit 18,2%,
- 530 deuxième place,
- 523 troisième place soit 35,4% dans les 3 premiers,
- 534 quatrième place
- et 467 cinquième places soit 51,7% dans les 5 premiers.

Des statistiques de très haut niveau !!!

Nota : Paris-Turf a rapidement corrigé son erreur, merci.

JYR2

Et comme si le destin voulait apporter sa touche, au moment ou Jean-Yves décide d’arrêter, son petit-fils Nicolas Bazire, fils de Jean-Michel Bazire et de Céline Rayon, la fille de Jean-Yves, débute en course ce dimanche 30 avril 2017 à Neuillé-Pont-Pierre. Magnifique !

18195089_1186249911496984_6327372687576798994_n(1)

Bon sang ne saurait mentir : Nicolas début sa carrière par une victoire, bravo à lui !!

N.Bazire

N.Bazire1

11 juin 2017 : très bel article paru dans Paris-Turf, signé Christophe Meyer

 JYR3

JYR4

JYR5

Les « du Pont » qui changent de casaque…

J’ai toujours un petit pincement au coeur quand je vois des « du Pont » partir chez un autre propriétaire, et pourtant, c’est obligatoire pour équilibrer l’effectif de l’écurie. Quand le cheval réussi sous ses nouvelles couleurs, cela laisse même un petit gout amer, mais c’est Albert Rayon qui en parle le mieux. En effet, interviewé sur ce sujet, voici sa réponse : « J’ai cédé ma Colivette pleine de Le Loir. Elle allait donner naissance à un certain Ténor de Baune ! Il sourit, sans amertume aucune, et poursuit : « Je n’ai aucun regret. C’est la meilleure publicité pour mon haras. Tout comme je suis très heureux qu’Ulf Nordin se soit porté acquéreur de Courlis du Pont, par Opus Dei certes, mais pur produit Rayon puisque sa mère Hirondelle du Pont est issue de Ruy Blas IV, l’un des piliers de mon élevage ».  

Courlis du Pont, un bel exemple pour Valette du Pont (4 ans), partie dans la famille Abrivard après une excellente qualification au monté en 1’17″8, elle affichait un bilan plutôt prometteur après ses 5 premières sorties : 2 victoires et 3 secondes places, un record monté de 1’13″4 et des gains de 59 500 € ! Son bilan s’est depuis un peu dégradé quoique toujours honorable : 13 courses et 79 150 € de gains, mais elle n’a pas été revue en course depuis le 27 février 2014.

Un Fleuron du Pont, entraîné aujourd’hui chez Julien Raffestin, tout comme Sthill du Pont (pas vu depuis le 29 novembre 2011) et Ubella du Pont (pas vue depuis le 29 avril 2013), semble lui aussi bien parti dans la même discipline monté : 148 710 € de gains en 62 courses, et un record monté de 1’14″1.

On retrouve aussi beaucoup de « du Pont » dans le Sud et le Sud Ouest, chez Romuald Mourice : Quenza du Pont, Quinoa du Pont, Romaine du Pont, Rumba du Pont et Udine du Pont toutes revenues chez JY.Rayon et Valium Soyer (parti depuis juin 2013 et aujourd’hui chez Loic Le Guerch) mais aussi chez Manuel Criado (Titi Soyer, Sage des Olivettes, Sorraya du Pont, Quonoa du Pont (†), Quartz du Pont (parti depuis), Radieux du Pont et Vinci du Pont ou encore chez Loris Garcia ou le brave Premier du Pont vient de partir (le pincement au cœur a été plus fort sur ce coup…mais heureusement, le commentaire d’Alex m’a depuis rassuré puisqu’il est en location lui aussi). Premier du Pont a ensuite été « transféré » chez Dominique Raffini (voir l’article spécifique dans la même rubrique) pour y finir sa belle carrière, il vient d’être rejoint par un autre de mes préférés : Soprano du Pont (lui aussi a sa rubrique spéciale).

Pétunia du Pont est lui aussi partir terminer sa carrière sous d’autres cieux (il est aujourd’hui à Malte), tout comme Plymouth du Pont, Prestige du Pont, Rapide du Pont, Reseda du Pont, Resille du Pont, Riad du Pont, Rose du Pont, Sampa du Pont, Slorina du Pont, Sully du Pont, Teva du Pont, Tidalium du Pont, Trevise du Pont, Terre Soyer, Ubella du Pont, Une Soirée du Pont, Union du Pont, Ursy du Pont, Uthello du Pont, Utopie du Pont, Va Belle du Pont, Vatican du Pont, Venitien du Pont, Virginie du Pont, Vulcain du Pont et Alexandrie du PontParade du Pont (en location, puis rentrée pour entrer au haras ou elle a été présentée à Qwerty), Querelle du Pont (revenue au haras) et Tamara du Pont sont allées chez Romain Porée pour courir en amateur. Relook de Sausseau, prometteur de 3 à 5 ans mais malheureusement souvent blessé est parti rejoindre les boxes de Valery Goetz, Quito Soyer l’a rejoint, puis est parti à Malte. Quant à Vital du Pont et Vivaldi du Pont, à la recherche de leurs premiers bon résultats après de bon temps de qualification, il sont partis chez L.Leduc. Quant à Rasta du Pont, et là, le coup est vraiment dur….. tant je l’adorait…. elle vient de partir chez E.Martineau, mais heureusement elle aussi en location. Elle est d’ailleurs rentrée au haras elle aussi.

La filière belge est souvent présente avec par exemple les départs il y a quelques années de Panda du Pont (parti à Malte en 2013), Pepito du Pont, Quado du Pont et Quismaël du Pont, tout comme la filière de Malte ou sont partis Isard du Pont, Hispano du Pont, Missouri du PontIlot du Pont, Laos du Pont, Moka du Pont et récemment Orage du Pont, Pétunia du Pont et Quito Soyer. Pour voir les résultats : cliquez

Va Reine du Pont et Vetmie du Pont (prêt pour cette dernière, elle vient de rentrer sous ses couleurs, mais reste entraînée en Belgique) sont parties aux Pays-Bas chez Henk A.J.Grift. Le beau et malheureux Sapin du Pont vient de les rejoindre… nouveau coup dur pour ma liste des préférés…

On retrouve également un du Pont en Martinique qui a accueilli depuis janvier 2012 le valeureux Quel Epi du Pont. Pour voir les résultats : cliquez

Les derniers partis sont Acacia du PontArizona du Pont, Babylone du PontBagatelle du Pont, Bamba du Pont, Bastille du Pont, Belinda du Pont, Berline du Pont, Best du Pont, Bonheur du Pont et Brennus du Pont, alors que le brave et robuste Tesaco du Pont vient d’être réclamé chez Jean-Marie Roubaud puis est parti chez Alexis Garandeau.

Dans la génération des C, c’est au tour de Calypso du Pont, Camelia du PontCharly du PontCristal du Pont, Cumin du Pont et la prometteuse Calba du Pont de quitter l’écurie.

Dernière nouvelle, et celle-ci m’a donné un petit coup de blues, Tino du Pont vient de quitter l’écurie pour rejoindre les boxes de Mme Gilbert Masschaele, ou il rejoint Vetmie du Pont. Après sa démonstration de Divonnes-les-Bains dans un réclamer, drivé par Philippe Masschaele, c’était à prévoir. Tino du Pont était un peu particulier pour moi car repéré sur photo pour son modèle, j’avais eu le grand plaisir de le voir à Vittel (cliquer ici pour voir le reportage sur cette « rencontre » entre Tino et moi. Fidèle à la devise d’Albert Rayon, citée en début d’article, je continuerai de suivre avec plaisir les résultats de Tino du Pont (3ème pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs…). 

La filière Masschaele est d’ailleurs fructueuse puisque entre août et octobre 2015, Aristo du Pont est venu rejoindre Vetmie du Pont et Tino du Pont, et le tout avec succès puisqu’en 6 sorties, les du Pont se sont classés 5 fois dans les 6 premiers, avec 1 victoire et 2 troisième places !

Anna du Pont est partie chez Mme D.Gevaux en fin d’année 2015, alors que Douglas du Pont et Diana du Pont (cette dernière finalement rachetée par son propriétaire) sont passés aux ventes du Prix d’Amérique 2016 avec de belles offres respectivement à 22 000 € et 17 000 €.

Alcazar du Pont et Alpha du Pont sont partis chez Romuald Mourice, il y seront bien ! Une des Frichots vient de les rejoindre ainsi qu’Alova du Pont, Artemis du Faucon, Badiane du Pont, Biba du Pont, Coccinelle du Pont et Capella du Pont.

Babelle du Pont vient d’être louée chez Alexis Garandeau, qu’elle y soit sage, la bonne Celinia du Pont est partie chez Augustin-Normand pour l’entraînement de Damien Bonne, alors que la difficile California du Pont et la bonne Civette du Pont sont parties chez Arnaud Randon alors que Condor du Pont est parti rejoindre Berline du Pont, Brennus du Pont et Bamba du Pont chez Philippe Aragon. 

Atout Soyer, qui avait donné beaucoup d’espoir à son entourage à 3 et 4 ans (3a-2a-4a-1a-3a-5a-3a) a malheureusement du interrompre sa carrière en mai 2014 suite a de gros ennuis de santé. Après une longue convalescence, il a rejoint les boxes de GM.Foiret. Je lui souhaite le meilleur des rétablissement. Dollar Soyer est partie chez Grégory Thorel.

Dahlia du Pont, Dakota du Pont (tous deux qualifiés le 15 mars 2016 respectivement en 1’18″8 et 1’18″4) et Docean du Pont sont partis rejoindre Vatican du Pont chez André Le Courtois.

Angelus du Pont est parti chez Moise Tabu.

Cette fois ce n’est pas un petit pincement, c’est un énorme ! Un Amour du Pont, lui aussi très malchanceux pendant se courte carrière en course, tantôt souffrant de ses jambes, ou touché par des coliques, vient de quitter l’écurie Rayon pour rejoindre celle de Valery Goetz. Récemment castré, espérons qu’il y passera une fin de carrière heureuse.

à suivre… 

Tenor … du Pont, et non, de Baune !

J’ai déjà abordé cette histoire, mais je viens de terminer la lecture d’un très beau livre « La Mayenne, paradis du trot » de Pierre Joly, aux éditions Siloë, et je souhaite partager avec vous cette belle histoire que celle de Tenor de Baune. Et comme Pierre Joly le raconte mieux que moi, je préfère citer ses mots :

Tenor de Baune est un peu le « poulain du clair de lune ». Ses éleveurs, Janine et Bernard Hallopé, installés à Saint-Gemmes-d’Andigné (Maine-et-Loire), ne l’ont pas vu naître (1). Une expression familière résume l’étonnement éprouvé le 18 mai 1985 : « Colivette (2) avait mis bas dans la nuit, et son foal nous était passé sous le nez. » Ce n’est pas l’habitude de l’élevage angevin, où les naissances bénéficient de la surveillance attentive de la maîtresse de maison qui sait tout sur la manière d’aider une poulinière. Elle n’hésite pas à recoudre elle même les déchirures lorsque cela se passe mal. Mais ici, on est spécialisé dans les galopeurs et les pur-sang. Colivette constitue encore la seule exception à la règle. Désormais (3), c’est l’effet Tenor, huit poulinières de trot ont rejoint les quatorze galopeuses. Petit homme convivial et volubile, Bernard Hallopé se souvient de l’émotion qui le gagna ce matin de mai en découvrant le « p’tiot » se frottant contre les flancs de Colivette : « Je me suis dit : il est vivant. » Que sa mère et lui refusent de se laisser approcher durant toute la journée et s’enfuient rapidement fait désormais partie des souvenirs heureux.

Bernard Hallopé, à la fois « crieur » dans les ventes publiques, éleveur, négociant, appartient à la famille de ces personnages pittoresques et attachants que l’on rencontre dans l’Ouest. Disert et madré, il croit en la parole donnée, aux transactions qui se scellent par un claquement de mains comme aux temps anciens (4). Sa réputation d’excellent négociateur n’est pas surfaite et pourtant, depuis le 18 mars 1985, il se demande si en achetant Colivette à M. Albert Rayon, il n’a pas fait l’une des plus mauvaises affaires de sa vie. Le propriétaire du haras de la Coquenne sut se montrer persuasif : « Monsieur Hallopé, vous n’avez que des galopeurs, il faut absolument que je vous vende une poulinière de trotteurs. » On lui en présente une dizaine. Il hésite, mais l’éloquence d’Albert Rayon, le cadre du haras, l’impressionnent. Il choisit Colivette à cause de son géniteur : Pacha Grandchamp, un nom pour lui mythique, un « chef de race ». La vente est conclue pour 50 000 F. le retour à Saint-Gemmes n’a cependant rien de triomphal. son épouse lui dit son désaccord en termes vifs.

Le stud-book, consulté un peu tardivement, n’a rien de très rassurant. Avec deux petites victoires à Vincennes et une à Enghien remportées sous la selle dans le temps très moyen de 1’20″, la jument n’a pas laissé un souvenir impérissable. La poulinière ne réussit pas mieux. Âgée de dix-sept ans au moment de la transaction, elle n’avait réussi à mettre au monde que quatre produits vivants. Les remontrances de Janine Hallopé s’appuient sur des faits, et son mari se demande s’il n’a pas payé trop cher « cette vieille cavale » donnant si parcimonieusement la vie.

Le père du foal, Le Loir apparaît moins terne. Il enleva le Prix du Président de la République, le Prix de Normandie, cinq semi-classiques, et arracha une quatrième place dans le Prix du Cornulier.

Comme étalon, à cette époque (5), Le Loir ne signe pas son entrée au Haras par un paraphe royal. Ce n’est que beaucoup plus tard qu’on lui devra Tamise du Pont : 1’17″, Taelia du Pont : 1’17″ et Uquita Bella, toujours en 1’17″… A Saint-Gemmes, Janine Hallopé a donc toutes les raisons de fulminer. Le dernier-né de Colivette et Le Loir, on l’appellera Tenor après avoir pensé à Turbo en espérant qu’un jour, comme dans la chanson d’Aznavour, son nom brillera tout en haut de l’affiche.

Si cette histoire vous intéresse, je vous invite à lire la suite dans l’excellent livre de Pierre Joly, mais je pense qu’il est inutile de vous raconter le reste de l’histoire : Tenor de Baune, après avoir terrorisé ses compagnons d’élevage (au milieu des galopeurs, il leur mordait les oreilles, agissant en chef de bande), s’est qualifié le 17 septembre 1987 à Angers en 1’24″, puis débutera le 12 mai 1988 à Argentan par une facile victoire avec 30 mètres d’avance sur le deuxième. Des victoires, Tenor de Beaune en enchaînera 30 consécutives, la trentième étant la plus belle : le Prix d’Amérique le 27 janvier 1991. 

Au total, sa courte carrière est extraordinaire : 47 courses, 33 victoires, 5 places, 1 459 547 € de gains.

(1) Non seulement ils ne l’ont pas vu naître, mais ils n’ont pas assisté à sa conception, puisque Le Loir, étalon de l’écurie Rayon a sailli Colivette, poulinière de l’élevage Rayon, au haras de la Coquenne.
(2) Avant Tenor de Baune, Colivette a produit Jalna du Pont (par Ruy Blas IV, 4589 €), Mundial (par Fruit Rose, pas couru), Quebec du Pont (par Granit, pas couru) et Sydney du Pont (par Hillion Brillouard, 24 328 €).
(3) Le livre a été écrit en 1994
(4) Albert Rayon était lui aussi un homme pour qui une poignée de main avait beaucoup plus de valeur qu’un document signé devant notaire. Malgré quelques mésaventures…, il m’a déclaré ne l’avoir jamais regretté.
(5) Outre Tenor de Baune, Le Loir a finalement produit, de 1985 à 1999 : Anita de la Vallée (842 365 €), Filou de la Grille (495 247 €), Ubu la Garenne (361 565 €) ainsi que 17 autres produits ayant gagnés tous plus de 170 000 €.

Tenor de Beaune 2

Tenor de Beaune

 

123

zestjacksband66 |
SuperFlorilège |
land61 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LES CREATIONS DE MUMU
| les broderies en follie
| lesmainsdefees