Ou s’entraînent les du Pont de l’écurie Rayon

Depuis le départ en retraite de Jean-Yves Rayon, un grand nombre de chevaux de l’écurie sont partis courir sous d’autres couleurs (voir la rubrique « les du Pont qui changent de casaque ».

Mais quelques uns courent toujours sous les couleurs de l’écurie (casaque verte, manche jaune et toque rouge) et s’entraînent chez différents professionnels de renom. Voici la liste ci-dessous :

  • - Venise Soyer chez Franck Terry,
  • - Cyrano du Pont chez Jean-Michel Bazire,
  • - D’Artagnan du Pont chez Laurent-Claude Abrivard,
  • - Davidson du Pont chez Jean-Michel Bazire,
  • - Divine du Pont chez Franck Terry,
  • - Djembé du Pont chez Jean-Michel Bazire,
  • - Eole du Pont chez Jeremy Gaston Van Eeckhaute,
  • - Era du Pont chez Michel Lenoir,
  • - Etre du Pont chez Michel Lenoir,
  • - Fantasia du Pont chez Loic Charbonnel,
  • - Freyja du Pont chez Loic Charbonnel. 

Pacha du Pont, l’étalon !

Au 13 août 2017, 28 produits de Pacha du Pont ont participé à 270 courses, totalisant 21 victoires et 46 places soit 409 300 € de gains.

Résultat production Pacha

Reussite Pacha du Pont

Au 19 mai 2017, 27 produits de Pacha du Pont se sont qualifiés (18 chez les D et 9 qualifiés chez les E) :

Pacha du Pont qualifiés

Bel article et surtout excellente publicité pour Pacha du Pont qui, dès sa première année d’étalon, affiche des statistiques très intéressantes. En effet, au classement du pourcentage de qualifiés, il se classe au 12ème rang pour la génération des D ! 

Stat étalons génération D a

Stat étalons génération D b

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Davidson du Pont s’est qualifié dans l’excellent chrono de 1’17″1 le 13 octobre 2015 à Caen, il a confirmé depuis en se classant 2ème pour ses débuts à La Capelle le 13 mars 2016, puis en ouvrant son palmarès par une facile victoire 15 jours plus tard, toujours à La Capelle.

Davidson du Pont 28 mars 2016 13

Je ne résiste pas également de publier deux photos du magnifique Duck Dryme :

Duck Dryme 2

Duck Dryme

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Vous trouverez ci-dessous la production de Pacha du Pont pour ses 4  premières années de monte (naissance de 2013, 2014, 2015 et 2016) :

2016 : 29 poulains immatriculés

Production Pacha du Pont 2016

2015 : 28 poulains immatriculés

Production Pacha du Pont 2015

2014 : 26 poulains immatriculés

Production Pacha du Pont 2014

2013 : 31 poulains immatriculés

Production Pacha du Pont 2013

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pacha du Pont pose devant la ferme du Pont pour le guide des étalons du Sept. Pour ouvrir le lien afin de réserver une saillie : cliquez ici.

En cliquant sur ce lien, vous pourrez revoir plusieurs vidéos de Pacha du Pont en course, dont le Prix « Trophée des Masters Jockey » (13 juin 2009) et ainsi apprécier sa victoire loin devant le champion Quemeu d’Ecublei, une victoire tout en puissance et pleine d’autorité ! Un grand moment !

Pacha du Pont photo

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pacha du Pont, le trotteur :

Il est encore un peu tôt pour consacrer ce magnifique modèle, mais tout porte à croire que Pacha du Pont sera le prochain phénomène de l’écurie Rayon. C’est par ces mots pleins d’optimisme que j’avais entamé mon article sur ce magnifique cheval qu’est Pacha du Pont. Malheureusement, sa carrière de trotteur a été parsemée de blessure et Pacha du Pont n’a pas pu défendre ses chances de devenir le crack annoncé…

Pacha du Pont, l'étalon ! dans Pacha du Pont Pacha-du-Pont-21

Pacha du Pont en compagnie d’Aurélien Chapelon

C’est le 19 février 2003 que ce mâle bai, fils de Baccarat du Pont (Florestan – Moscova du Pont) est né, et bien né.
En effet, sa mère est Alba du Pont (Le Loir – Kama du Pont) ce qui fait de Pacha du Pont le propre frère de Jalba du Pont (1’11″ attelé / 1’14″8 monté – 795 172 €) et de Lalba du Pont (1’13″ attelé / 1’13″8 monté – 334 780 €).

Ses performances :

à 3 ans : 1a2a2a
à 4 ans : 7a – Da – 1a1a1a3a2a
à 5 ans : 2a – Da – 5a – 6a – 1a2a – 6a 
à 6 ans : Da – 4a – 2a2a3a3a1m1m1m1m
à 7 ans : 
à 8 ans : 
à 9 ans : 0a – 0a – Da – 8a – 0a – 0a – 0a – 8a – 8a – 1m – 0m – Dm
à 10 ans : Dm – 9a – 4m – 5a

Evolution de ses records et gains : 

à 3 ans : 1’16″2 attelé –                          /   16 000 €
à 4 ans : 1’15″4 attelé –                          /   62 780 €
à 5 ans : 1’14″4 attelé –                          /   34 490 €
à 6 ans : 1’14″   attelé – 1’13″9 monté    / 105 730 €
à 9 ans :                                                 /  14 000 €
à 10 ans :                                               /    5 370 €

Pacha du Pont 13

Ci-dessous, la revue de presse et les photos d’arrivée des meilleures performances de Pacha du Pont :

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont22nov2007.jpg

22 novembre 2007 – VINCENNES  : Prix de Villers-Cotterets – 35 000 € – attelé – 2700 m – 1er Pacha du Pont (JY.Rayon) – 6,7/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont5dc2007.jpg

5 décembre 2007 – VINCENNES  : Prix de Maintenon – 46 000 € – attelé – 2700 m – 3ème Pacha du Pont (JY.Rayon) – 7,7/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont17dc2007.jpg

17 décembre 2007 – VINCENNES  : Prix de Cresserons – 50 000 € – attelé – 2700 m – 2ème Pacha du Pont (JY.Rayon) – 10/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont17jan2008.jpg

17 janvier 2008 – VINCENNES TQQ : Prix d’Agen – 56 000 € – attelé – 2700 m – 2ème Pacha du Pont (JY.Rayon) – 6,8/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont18avr2008.jpg

18 avril 2008 – VINCENNES  : Prix Astérope – 45 000 € – attelé – 2850 m – 2ème Pacha du Pont (JY.Rayon) – 8,8/1

Après un début de carrière prometteur à l’attelé, ou il enchaînera 5 victoires, 5 secondes places et 1 troisième place en 17 courses, sa carrière sera une première fois interrompue après une grave blessure au printemps 2008.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Il fait sa rentrée le 4 janvier 2009, ou il est distancé, puis retrouve petit à petit le niveau à l’attelage avec 2 deuxièmes places, 2 troisièmes places et 1 quatrième place en 5 courses, il en profite pour abaisser son record attelé à 1’14″.

pachadupont16fv2009.jpg

16 février 2009 – VINCENNES  : Prix de Bracieux – 48 000 € – attelé – 2700 m – 2ème Pacha du Pont (JM.Bazire) – 2,1/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le 22 mai 2009 à Chartres, il triomphe pour ses débuts sous la selle dans un excellent chrono de 1’14″8. 

Mickaël Jangal

Prix Cétus

5 juin 2009 – VINCENNES  : Prix Cétus – 48 000 € – monté – 2700 m – 1er Pacha du Pont (M.Jangal) – 15/10

Pour sa seconde course au monté, Pacha du Pont offre à l’apprenti Michaël Jangal sa 50ème victoire synonyme de passage au statut de professionnel.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
13/06/09 - Trophée des Masters Jockey

13 juin 2009 – VINCENNES  : Trophée des Masters Jockey – 32 000 € – monté – 2700 m – 1er Pacha du Pont (LC.Abrivard) – 18/10
Pacha du Pont enchaîne avec une troisième victoire sous la selle dans le Trophée des Masters Jockeys en ridiculisant ses adversaires et établissant son record actuel de 1’13″9. Le très bon Quemeu d’Ecublei ne peut que constater sa supériorité, alors qu’après avoir valorisé Michael Jangal 8 jours plus tôt, c’est au tour de Laurent-Claude Abrivard d’être honoré par Pacha du Pont en remportant ce Trophée des Masters Jockeys.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Prix Air Caraibes

26 juin 2009 – VINCENNES  : Prix Océana – 56 000 € – monté – 2850 m – 1er Pacha du Pont (M.Abrivard) – 16/10
Treize jours plus tard, le 26 juin 2009, il remet le couvert avec une 4ème victoire consécutive sous la selle dans le Prix Air Caraibes à Vincennes, sous la poigne de Mathieu Abrivard, en dominant une fois encore très facilement la bonne Ordalie.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

En juillet 2009, Jean-Yves Rayon juge que son Pacha du Pont mérite de souffler, et il l’envoie se reposer au bord de l’eau, en Normandie, chez Roger Coueffin.

Malheureusement, à peine rentré au centre d’entraînement pour préparer son meeting d’hiver ou il était attendu dans les grands rendez-vous au monté, Pacha du Pont se blesse de nouveau, aux tendons, alors qu’il était au paddock, ce qui le prive de ce meeting d’hiver puisqu’il est maintenant attendu pour une rentrée en mars 2010.

Pendant cette période de repos, il en a tout de même profité pour monter sur la troisième marche du podium des plus beaux étalons trotteurs de 6 ans, qui s’est déroulé à Grosbois le 13 octobre 2009.

Pacha du Pont

Rappelons que Pacha du Pont est aussi une star des médias puisque c’est déjà lui qui posait sur l’affiche officielle du Prix d’Amérique Marionnaud 2009.

Affiche du Prix d'Amérique 2009

Mai 2010 : mauvaise nouvelle, Pacha du Pont est de nouveau blessé, toujours ces fichus tendons. Seul point positif, il vient d’être qualifié étalon. 

Août 2010 : lors d’un entretien avec Jean-Yves sur l’hippodrome de Vittel, j’apprends que Pacha du Pont est guéri coté tendons, mais son traitement a réveillé un staphylocoque doré qui l’a de nouveau contraint à un long repos. Jean-Yves, prudent comme à son habitude, a décidé de le laisser tranquille en l’éloignant des pistes, et du haras. Bon rétablissement Pacha !  

Janvier 2011 : aux dernières nouvelles, Pacha du Pont reprenait à nouveau les américaines! Je n’ose pas y croire… En attendant, quelques magnifiques photos envoyées gentiment par Isa_ :

pachadupont11.jpg

pachadupont12.jpg

pachadupont13.jpg

pachadupont14.jpg

pachadupont15.jpg

Avril 2011 : lors de sa venue à Strasbourg le lundi de Pâques, je me suis entretenu avec Thibault Viet au sujet de Pacha du Pont. Les nouvelles sont rassurantes puisque Pacha du Pont a bien repris l’entrainement ! La grande question est comment sera t-il après 22 mois d’absence de toute compétition ? Vivement la suite….

Mai 2011 : un beau cadeau d’un ami sur le forum de Courses-France : un montage photo de Pacha du Pont lors de la 50ème victoire de Mickaël Jangal. Merci Bellino2.

pachaparbellino2.jpg

Novembre 2011 :

J’ose à peine y croire : Pacha du Pont va mieux, et il devrait retrouver les pistes sous peu. C’est une excellente nouvelle, même si on peut penser qu’après 2 ans 1/2 d’interruption, il va falloir être patient…

infopacha.jpg

Janvier 2012 : Ca y est, Pacha est de retour !

Pacha-du-Pont dans Pacha du Pont

Pacha du Pont entre donc dans le cercle fermé des étalons du SEPT (Syndicat des Étalonniers Particuliers de Trotteurs) ou il rejoint les plus grands étalons comme Cocktail Jet, Love You ou Goetmals Wood, mais aussi ses compagnons d’élevage Kenya du Pont, Ismaël du Pont, et bien évidement son père Baccarat du Pont. Pour consulter le guide 2012 : http://www.etalon-trotteur.com/guide/2012/index.php

19 janvier 2012 : Pour tout savoir sur le retour de Pacha du Pont en compétition, lire la catégorie « actualités » (voir les catégories ci-contre).

21 janvier 2012 : Vincennes – Prix de Granville – Course C – 65 000 € – attelé – 2700 m – GP – Voilà, c’est fait ! Après un départ très prudent de Jean-Yves au sulky de Pacha du Pont, ce dernier s’est contenté de suivre le peloton pour terminer 10ème en trottant sur le pied de 1’16″1 sur les 2700 m de la grande piste. Rendez-vous dans quelques jours pour la prochaine sortie de Pacha du Pont.

2 février 2012 : Vincennes – Prix de Langeais – Course B – 80 000 € – attelé – 2850 m – GP – Après un départ sur un temps de galop vite réprimé par Thibault, Pacha du Pont s’est calé dans la corde et a bien suivi le peloton avant de marquer le pas pour finir en retrait à distance des premiers. Pour sa deuxième course après sa très longue interruption de carrière, Pacha du Pont semble reprendre doucement goût à la compétition.

16 février 2012 : Vincennes – Prix de Chateaurenard – Course B – Européenne – 72 000 € – attelé – 2100 m – autostart – GP – Longtemps dans la seconde moitié du peloton, bien calé à la corde dans une course rapide ou les leaders ont abordé le tournant final en mois de 1’11″, Pacha du Pont s’est enlevé à la sortie du tournant final. Cette sortie nous a montré un Pacha du Pont en gros progrès !

28 février 2012 : Laval – Prix Querido II – Course D – 35 000 € – attelé – 2875 m - Vite parmi les derniers, Pacha du Pont a vivement progressé, en dehors, en face, avant de prolonger courageusement son effort dans la phase finale. Pour voir la course : la course.

16 août 2012 : Enghien – Prix du Pont de l’Alma – Course D – Européenne – 48 000 € – attelé – 2150 m – Après 6 mois de monté au Haras de Sassy, Pacha du Pont faisait une rentrée discrète. S’élançant sur un temps de galop et perdant ainsi toutes chances, Thibault Viet s’est contenté de suivre le peloton à distance.

Pacha-du-Pont-ao%C3%BBt-2012

Pacha du Pont et Camille

7 septembre 2012 : Laval – Prix de Bonchamp – Européenne – 25 000 € – attelé – 2875 m – Partant au 25 mètres, Pacha du Pont n’a pu que suivre dans le dernier tiers du peloton, terminant 11ème sur le pied de 1’16″3.

23 septembre 2012 : Vincennes – Prix d’Ancenis - Européenne – 50 000 € – attelé – 2700 m - Vite l’arrière-garde, Pacha du Pont n’a jamais pu se rapprocher utilement, tout en se comportant honorablement, et a terminé non placé à distance des premiers. 

15 octobre 2012 : Enghien – Prix des Gobelins - Européenne – 50 000 € – attelé – 2150 m – S’élançant avec le difficile n°1 derrière l’autostart, Pacha du Pont est longtemps resté sur une sixième ligne à la corde, puis a été rapidement dominé, même si il a bien terminé 8ème, non loin des premiers, dans la réduction kilomètrique de 1’14″5. 

23 octobre 2012 : Vincennes – Prix Isara – 80 000 € – attelé – 2850 m - Vite relégué à l’arrière-garde, Pacha du Pont n’a pu se montrer menaçant, en dépit d’un effort final honorable, en retrait, pour terminer 8ème sur le pîed de 1’14″4.

6 novembre 2012 :

pacha-du-pont-6-nov-1

pacha-du-pont-6-nov-2

7 novembre 2012 : Nantes – Prix Geffimo Groupe SVI – 28 000 € – monté – 3000 m – S’élançant prudemment au poteau des 25 mètres, Pacha du Pont a quitté les derniers rangs dans le dernier tour, en face, puis Thibault Viet l’a rapproché à l’entrée du tournant final, et Pacha du Pont a pris sûrement l’avantage à mi-ligne droite et n’a plus rencontré d’opposition. C’était son grand retour au monté, discipline dans laquelle il était invaincu en 4 tentatives, et Pacha du Pont conserve son invincibilité, prouvant qu’il n’avait rien perdu de son courage et de sa classe, dans l’excellente réduction kilomètrique de 1’14″7 sur cette longue distance.

pacha-du-pont-7-novembre-2012pacha-du-pont-7-nov-1

22 novembre 2012 : Vincennes – Prix de l’Ile de Ré – Européenne – Course B – monté – 90 000 € – 2850 m - Progressivement relégué à l’arrière-garde, Pacha du Pont n’a pu se montrer menaçant.

2 décembre 2012 : Vincennes - Prix d’Ambrières-les-Vallées – Course D – monté – 56 000 € – 2850 m – Bien parti et aux avants postes jusqu’à l’entrée du dernier tournant, Pacha du Pont a cédé puis victime d’une petite bousculade, il s’est enlevé alors qu’il semblait à la recherche de son second souffle.

19 janvier 2013 : Vincennes – Prix de Pornichet – monté – 76 000 € – 2700 m - Vite au sein du peloton, Pacha du Pont a été distancé par les commissaires pour avoir emprunté la piste de dégagement au début de la descente, sans y avoir été contraint.

10 février 2013 : Vincennes – Prix des Vosges – attelé – 32 000 € – 2850 m - Venu se placer en seconde position aux tribunes (voir ci-dessous) puis sur une troisième ligne au début de la montée, derrière Surprise du Lupin, Pacha du Pont n’a pu la suivre en haut de celle-ci et a été dominé.

18 février 2013 : Vincennes – Prix Patrick Mottier – monté – 72 000 € – 2700 m - Vite au côté de l’animateur, Slavko, Pacha du Pont a dû laisser filer son rival en haut de la montée, puis a terminé à son rythme, à distance des premiers.

26 février 2013 : Laval – Prix Querido II – attelé – 35 000 € – 2875 m - Co-animateur depuis le premier passage en face, Pacha du Pont s’est bien défendu mis n’a finalement pu garder le contact avec les premiers dans la ligne droite.

12 avril 2013 : communiqué de Paris-Turf 

pacha-du-pont-avril-2013

Pacha du Pont lors de notre visite à la ferme du Pont le 3 septembre 2013 (avec Flo mon épouse) :

IMG_8281

IMG_8293

La saga continue… avec Nicolas Bazire !

Samedi 15 juillet 2017 sera un grand jour pour l’écurie Rayon. En effet, Nicolas Bazire, fils de Jean-Michel Bazire sera aux Sables d’Olonne, au sulky de Cyrano du Pont, pour l’entrainement de son père Jean-Michel Bazire, et sous les couleurs de son grand-père, Jean-Yves Rayon. La célèbre casaque verte, manche jaune, toque rouge, créée il y a près de 70 ans par son arrière grand père Albert Rayon sera bien représentée.

nicolas bazire

Jean Michel Bazire

Jean-Yves Rayon1

Albert Rayon 2010

Prono et Résultats du 15 juillet 2017 aux Sables d’Olonne

Cyrano du Pont (N.Bazire) : 10ème – 1’16″4 – attelé – 16 000 € – (c’est un grand moment : Nicolas Bazire drive pour l’entrainement de son père Jean-Michel Bazire, et pour les couleurs de son grand-père Jean-Yves Rayon. Ses chances sont certaines…) - 

La fin d’une magnifique histoire… mais la saga continue !

La nouvelle vient de tomber, elle était prévisible, je la craignais tout en sachant qu’il n’y avait plus d’autre solution : la cessation d’entrainement. Ma curiosité était en éveil : Cyrano du Pont à l’entrainement chez Jean-Michel Bazire, D’Artagnan du Pont chez Laurent-Claude Abrivard, Venise Soyer chez Franck Terry, mais tous les trois toujours sous les couleurs de l’écurie Rayon… puis les ventes d’Argentan du 10 mai 2017 et leur catalogue publié sur Internet le confirme : 14 chevaux en vente pour cessation d’entrainement.  

Ventes d'Argentan du 10 mai 2017

Ce n’est pas un secret, Jean-Yves Rayon atteindra les 70 ans cette année, en octobre, et il faut le reconnaître, ce métier est difficile, plus que beaucoup d’autres, et Jean-Yves l’a accompli tout au long de sa longue carrière avec une exemplarité et un professionnalisme qui force le respect.

Bien évidemment, cette décision me touche énormément, ce blog, ce sont des heures passées à mettre à jour mes statistiques, à rechercher les partants, le plaisir à suivre et commenter les résultats, dénicher des photos, des vidéos, et tout cela, je le faisais pour cette écurie qui, un jour, a éveillé en moi un intérêt qui n’a jamais faibli.

Enfant, j’ai d’abord passé des heures à découper des articles de presse pour les coller sur les pages de cahiers, puis Internet est arrivé et a donné l’impression de faciliter les choses… et ce blog est né.

Mais si ce blog est né, c’est parce qu’une histoire a éveillé ma curiosité, celle d’un jeune driver appelé Jean-Yves Rayon, au sulky d’une jument de caractère, au nom inoubliable pour moi : Costa Rica II.

Un jour, je devais avoir une quinzaine d’année, j’ai rencontré Jean-Yves à La Capelle, anonymement, juste en admirateur. Quelques années plus tard, j’ai osé lui écrire pour lui décrire ma passion, le but étant de le réconforter sur son lit d’hôpital ou il se remettait d’un accident de cheval… Quelques mois plus tard, je me suis arrangé pour visiter le Haras de la Coquenne, ou j’ai croisé quelques secondes Mr Albert Rayon avant qu’un membre de son équipe ne me fasse visiter les boxes ou j’ai pu admirer Le Loir, Vallauris du Pont, Duc de Feulavoir et je crois Jacques des Blaves… quel souvenir !

Plusieurs dizaines d’années plus tard, j’ai à nouveau rencontré Jean-Yves à Vittel, j’avais imprimé des extraits de mon blog et je me souviens de sa réaction, il m’avait déclaré timidement : pourquoi tant d’intérêt pour moi ? je ne le mérite pas !

Et les choses se sont accélérées car Jean-Yves eut la gentillesse de m’inviter à La Ferme du Pont et à Grosbois. Quels moments j’ai vécu, quels souvenirs ! Entre un apéritif partagé avec Jean-Yves et son épouse, les longues discussions avec Loic et Sophie, des amis qu’on regrette de ne pas voir assez souvent, les explications techniques d’Alex, prolongées aujourd’hui sur les réseaux sociaux, les tours de pistes en duo avec Remy au sulky d’Un Amour du Pont, la rencontre de Gisèle, sœur de Jean-Yves avec qui j’aime partager nos idées de noms de baptêmes des nouveaux nés de l’écurie, jusqu’à ce grand moment ou j’ai pu faire la connaissance de Mr Albert Rayon, un grand homme, fatigué d’une longue vie pleine de réussite mais aussi de revers, affaibli par l’âge et les accidents de la vie, mais avec l’œil, la parole et l’esprit toujours vif et intact. Je l’entend encore me dire : « bon, je vous emmène voir Pacha au pré, je sais ou il est, prenez votre voiture, je vous guide ». Je ne me suis pas fait prier…

J’y suis retourné plusieurs fois, Loic m’a consacré de son temps pour me présenter Jalba, Ismaël, les jeunes, les blessés au repos, les mamans, les bébés, ….

La caractéristique de cette écurie, je l’ai remarqué dès mon plus jeune âge, c’est le calme et la gentillesse de ses chevaux. A La Capelle, le lad allait au camion et laissait la porte du box ouverte et que ce soit Cyrano du Pont (le vieux), Chérie de Tracy ou Costa Rica II, aucun ne bougeait.. Je sais aujourd’hui que cette gentillesse était aussi la caractéristique du comportement de Jean-Yves avec ses chevaux.

Des bons moments, j’en ai également partagé sur Internet avec les membres de l’équipe de Grosbois : Jonnhy Delforge, Léa Ropero, Marie Declercq, Marie Morandeau, et surtout Mickaël Jangal et Francesco Barisi.

Cesser l’entrainement ne veut bien sur pas dire cesser l’élevage… les petits enfants Céline Bazire, fille de Jean-Yves, et Guillaume Covès, fils de Gisèle sont là, et l’élevage n’est pas une nouveauté pour eux !

De mon coté, j’ai hésité avant de prendre une décision quant à la poursuite de ce blog, mais Gisèle m’a convaincu…, même si une chose est certaine, il ne sera plus tout à fait pareil…

JYR1

JYR

Je me permets de corriger les informations de Paris-Turf : dans sa carrière de driver, Jean-Yves Rayon a disputé :
- 6116 courses,
- il a remporté 1111 victoires soit 18,2%,
- 530 deuxième place,
- 523 troisième place soit 35,4% dans les 3 premiers,
- 534 quatrième place
- et 467 cinquième places soit 51,7% dans les 5 premiers.

Des statistiques de très haut niveau !!!

Nota : Paris-Turf a rapidement corrigé son erreur, merci.

JYR2

Et comme si le destin voulait apporter sa touche, au moment ou Jean-Yves décide d’arrêter, son petit-fils Nicolas Bazire, fils de Jean-Michel Bazire et de Céline Rayon, la fille de Jean-Yves, débute en course ce dimanche 30 avril 2017 à Neuillé-Pont-Pierre. Magnifique !

18195089_1186249911496984_6327372687576798994_n(1)

Bon sang ne saurait mentir : Nicolas début sa carrière par une victoire, bravo à lui !!

N.Bazire

N.Bazire1

11 juin 2017 : très bel article paru dans Paris-Turf, signé Christophe Meyer

 JYR3

JYR4

JYR5

D’Artagnan du Pont : le joli mousquetaire !

17 avril 2017 :

Le point au 17 avril 2017, accompagné d’une magnifique photo de Jean-Michel Garnier.

2017 04 18 D'Artagnan du Pont

2017 04 18 Performances

8 novembre 2016 :

Six mois plus tard, D’Artagnan du Pont n’a pas encore ouvert son compteur de victoires, mais il progresse régulièrement au monté et vient de signer deux belles 2ème place à Vincennes sur la petite piste. 

D'Artagnan

8 mai 2016 :

Pour ses grands débuts en compétition, sous un délicieux soleil à La Capelle, D’Artagnan du Pont, drivé par son mentor JY.Rayon), termine 9ème. Vite attardé après un départ lent en 2ème ligne derrière l’autostart, D’Artagnan du Pont (48/1) a commis une faute à l’entrée du dernier tournant, alors qu’il avait recollé au peloton, et a terminé à distance des premiers. Pour voir la course : ici. Il établit son premier record en 1’19″1. 

30 avril 2016 :

D’Artagnan du Pont était au départ du Prix Champagne FM à Reims ce jour, il a finalement était déclaré non partant. Nous attendrons donc encore un peu avant de le voir débuter. 

22 avril 2016 :

D’Artagnan du Pont est à Grosbois, et il commence à apparaître dans les listes d’engagés !

Le rêve d’Albert Rayon, prononcé devant moi un soir de juin 2013, à savoir de voir D’Artagnan du Pont en course, sera donc en partie réalisé…. Albert le regardera de la haut, j’en suis certain !

En attendant, la sympathique Marie M m’a envoyé quelques photos de D’Artagnan du Pont, et je dois avouer qu’il semble en pleine forme ! (la 5ème ci-dessous est ma préférée…). Un grand merci à Marie, en selle ce dimanche à Rambouillet sur Vanille du Pont, bonne chance à toutes les deux ! 

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 1

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 2 resize

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 3 resized

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 4

D'Artagnan du Pont 22 avr 2016 5

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

L’histoire de D’Artagnan du Pont :

Il est né le 1er mars 2013, de l’union de Magnificient Rodney et Ma Soirée du Pont, et il ne pouvait que s’appeler D’Artagnan du Pont.

En effet, sa regrettée mère, Ma Soirée du Pont (Blason Clayettois - Soirée du Pont), qui a d’abord donné naissance à :
Rumba du Pont (Ismaël du Pont) en 2005, 
Tesaco du Pont (Kesaco Phedo) en 2007,
Une Soirée du Pont (Biesolo) en 2008,
a ensuite enchaîné en mettant au monde des jumeaux, fait rare chez les chevaux, savamment baptisés :
Athos du Pont (†) et Aramis du Pont (Kesaco Phedo) en 2010,
puis en toute logique à :
Constance du Pont (Sancho Panca) en 2012. 

Ci-dessous une photo de Ma Soirée du Pont en septembre 2012 :

Ma Soirée du Pont

Mars 2013, Ma Soirée du Pont est au box, une naissance est attendue dans les jours à venir. Gisèle (sœur de Jean-Yves)  fait son inspection quotidienne des futures mamans, à la tombée de la nuit, et elle découvre Ma Soirée du Pont visiblement en souffrance.

Gisèle informe aussitôt Loic Col, le naisseur des « du Pont ». Loic est depuis une dizaine d’année la pierre centrale de l’élevage « du Pont » : il fait naître, soigne, élève, débourre, et forme les chevaux de l’écurie avant leur départ à l’entrainement à Grosbois, et c’est également lui qui les reprend pour les phases de repos et de remise en forme.

Ci-dessous Loic seul puis avec Gisèle :

Loic     Gisèle et Loic

Loic diagnostique rapidement le problème : Ma Soirée du Pont souffre de coliques, souvent fatales aux chevaux. Complication supplémentaire : en 2010, Ma Soirée du Pont a déjà gardé quelques séquelles en mettant au monde des jumeaux…

La nuit est tombée, le très dévoué vétérinaire de l’élevage est contacté et il faut emmener en urgence Ma Soirée du Pont à la clinique proche. Dès son arrivée sur place et après que les premiers soins aient été vite prodigués à la future maman, le verdict implacable tombe : Ma Soirée du Pont ne verra jamais son poulain, elle s’éteint même avant que le travail n’ai pu commencer, et le petit D’Artagnan du Pont sera sorti par césarienne, 3 semaines avant terme.

Albert Rayon, sa fille Gisèle et Loic décident alors que le petit prématuré doit vivre coûte que coûte (dans tous les sens du terme…). D’Artagnan du Pont sera pris en charge 24h sur 24h pendant plusieurs semaines, d’abord par deux jeunes filles de la clinique vétérinaire qui vont lui donner les nombreux soins dont il a grandement besoin, puis par l’équipe de la ferme du Pont. Tout le monde est mobilisé pour le petit D’Artagnan du Pont : il est d’abord nourri au biberon, puis on lui trouve une nourrice, ce qui ne fut pas une mince affaire. Remy m’a fait parvenir les photos d’un de ses premiers biberon :

IMG_3900  IMG_6703

IMG_1286

IMG_1536

IMG_6928

IMG_7042

Voici quelques photos de D’Artagnan du Pont et de sa nourrice prises le 3 septembre 2013 : D’Artagnan du Pont est alors âgé de 6 mois.

IMG_8211    IMG_8217

IMG_8216    IMG_8219

Mais D’Artagnan du Pont va encore vivre une mésaventure : il grandit, et pour se nourrir auprès de sa nourrice de petite taille, il prend une position qui va lui occasionner une petite déformation d’un antérieur. Heureusement, Loic le détecte et lui prodigue aussitôt les soins adéquats qui lui vaudront quand même une petite intervention de consolidation.

Je suis passé revoir D’Artagnan du Pont le 19 février 2014, il va donc fêter son premier anniversaire dans quelques jours. Il va bien, est vif et robuste. Il n’a plus besoin de sa nourrice, mais Loic l’a conservée au pré : elle est et restera la maman adoptive du petit D’Artagnan du Pont, sa place est donc à la Ferme du Pont.   

Voici quelques photos de D’Artagnan du Pont prises le 19 février 2014 :

IMG_8820     IMG_8826

IMG_8825     IMG_8827

3 octobre 2014, D’Artagnan du Pont a grandi, il a maintenant 19 mois, et il est magnifique,n’est-ce pas ?

IMG_0651p

IMG_0679p

Et le voici à 2 ans et un mois, une photo prise sur la piste d’entrainement de la Ferme du Pont, et envoyée par Alex. D’Artagnan du Pont est magnifique et aux dires d’Alex, il trotte !

D'Artagnan du Pont 6 mai 2015

Et comme pour confirmer, D’Artagnan du Pont s’est qualifié le 16 juillet 2015 à Caen en trottant en 1’21″3. La belle histoire continue, la prochaine étape sera ses grands débuts en course !

Une belle surprise…

Ce soir, en rentrant du boulot, je constate que j’ai reçu un colis en provenance de Malte.

J’ouvre l’enveloppe et je découvre un magnifique livre offert par mon excellent ami Mike Orland, Webmaster du site Internet Malta Trot Racing : ici

Isard 2

Ce livre de 200 pages est consacré à la légende des courses à Malte : Isard du Pont.

Pour ceux qui ne connaissent pas Isard du Pont, j’ai consacré une rubrique spéciale à consulter en cliquant ici

La dédicace m’a fait grand plaisir :

Isard 1

Ce livre, agrémenté de magnifiques photos des nombreuses victoires d’Isard du Pont, est bien évidemment écrit en Maltais, mais je vais m’aider d’un logiciel de traduction pour pouvoir profiter des nombreuses anecdotes qu’il doit contenir.  

Recevoir ce livre m’apporte un réel plaisir, et je remercie très sincèrement Mike et également l’auteur de ce livre Kenneth Vella, dont vous pourrez suivre la chaîne réservée aux courses de Trot à Malte sur You Tube en cliquant ici.

Un deuxième plaisir serait que Jean-Yves Rayon découvre cette information, belle publicité pour l’élevage « du Pont« .

 

 

Les drivers des « du Pont »

Qui sont et ont été les drivers et jockeys des chevaux du Pont, Soyer et autres ?

Tout d’abord, et bien évidemment Jean-Yves Rayon, qui depuis ses débuts comme professionnel, a couru 6116 courses, pour 1110 victoires (soit 18,1%) et 1053 places (soit 35,4 % dans les 3 premiers).

Pour les autres drivers, malheureusement mes données ne commencent qu’à partir du 1er janvier 2005. Statistiques mises à jour le 31 décembre 2016.

Jean-Michel Bazire, notre numéro 1 français, a également beaucoup drivé pour son beau-père Jean-Yves, il a d’ailleurs éclaté à Vincennes au sulky de Baccarat du Pont. Il drive moins aujourd’hui pour son beau-père, mais ses statistiques sont impressionnantes : en 68 courses, il a remporté 16 victoires (24%) pour 14 places soit 44% dans les 3 premiers, fabuleux ! 

Dans un passé un peu plus lointain, Michel-Marcel Gougeon, un des formateurs de Jean-Yves, mais aussi Gérard Mascle (beau-frère de Jean-Yves) ou encore Michel et Alain Roussel ont souvent mené des du Pont à la victoire. J’oublie sans doute de nombreux noms, car les statistiques disponibles aujourd’hui sur Internet ne remontent pas si loin dans le passé, mais citons également Etienne Rouillé, Jacques-Maurice Riaud, JL.Frerson.

Dans le début des années 2000, outre Jean-Michel Bazire qui drive souvent pour son beau-père, on retrouve souvent Thierry Roussel,  mais aussi à quelques occasions Philippe Bekaert, Jean-Marc Maurice Riaud.

Du 2 septembre 2007 au 18 avril 2010, Mickaël Jangal a disputé 68 courses, avec des statistiques assez remarquables elles aussi : 5 victoires (7%) et 9 places soit 21% dans les 3 premiers.

Dans la même période,

  • Christophe Lancelin a disputé 158 courses avec 9 victoires et 22 places,
  • Régis Robert a disputé 125 courses avec 4 victoires et 20 places,
  • Aurelien Chapelon a disputé 66 courses avec 5 victoires et 6 places,
  • Emmanuel Douchy a disputé 43 courses avec 10 victoires et 4 places.

De juin à décembre 2009, Guillaume Porée, avec 12 victoires (13%) et 10 places (24% dans les 3 premiers) en 91 sorties, a mené les  chevaux de l’écurie mais cette association s’est interrompue brutalement.

Thibault Viet est devenu le n°1 de l’écurie le 18 avril 2010, que ce soit à l’attelé ou au monté (voir la catégorie spécifique réservée à Thibault). Ses statistiques sont très honorables elles aussi : 117 victoires (8%) et 249 places (24% dans les 3 premiers) en 1534 courses. Cette association a toutefois pris fin en fin d’année 2015.

Notons également les fréquentes apparitions de :

  • Romain Porée (6 victoires et 10 places en 36 sorties),
  • Loic Col (4 victoires et 8 places en 101 sorties),
  • Léa Ropero (3 victoires et 5 places en 32 sorties),
  • Thibault Dromigny (2 victoires et 4 places en 24 sorties),
  • Eric Duperche (2 victoires et 11 places en 64 sorties),
  • Vincent Lebarque (1 victoire et 1 place en 24 sorties),
  • Franck Pinault (1 victoire et 4 places en 34 sorties).

Depuis fin décembre 2015, l’écurie Rayon fait appel à des pilotes :

  • Franck Ouvrie (6 victoires et 12 places en 79 sorties),
  • Alexis Garandeau (3 victoires et 3 places en 18 sorties),
  • Jonhatan Vanmeerbeck (1 victoire et 5 places en 25 sorties),
  • François Lagadeuc (7 places en 30 sorties).

Depuis le 1er janvier 2005, 102 drivers différents en piloté au moins 1 fois pour l’écurie Rayon. Pour voir cette liste, les résultats individuels et certaines statistiques, vous pouvez consulter le fichier ci-dessous :

fichier pdf Statistiques des courses depuis le 1 janvier 2005

 

Quelques statistiques

Statistique générale de Jean-Yves RAYON, en tant que Driver, au 31 décembre 2016 (inclus) :

  • 6116 courses courues
  • 1110 victoires soit 18,2%
  •   530 secondes places 
  •   523 troisièmes places soit 35,4% dans les 3 premiers
  •   534 quatrièmes places
  •   467 cinquièmes places soit 51,7% dans les 5 premiers

***********************************************************************************************************************************

Gains totaux des chevaux « Rayon« , au 31 décembre 2016 (inclus) :

  • Courlis du Pont :   1 282 744 €
  • Jalba du Pont :         795 172 €
  • Baccarat du Pont :   363 362 €
  • Kenya du Pont :       354 121 €
  • Quarla du Pont :      349 930 €

Record attelé des chevaux « Rayon« , au 31 décembre 2016 (inclus) :

  • Jalba du Pont :     1’11″ le 19 juin 2005 sur 2100 m (aut) à Vincennes (9ème)
  • Tesaco du Pont :  1’11″6 le 1 octobre 2016 sur 1900 m (aut) au Croisé Laroche (1er)
  • Kenya du Pont :   1’12″ le 21 sept 2003 sur 2200 m à Vincennes (6ème)
  • Premier du Pont : 1’12″1 le 15 février 2011 sur 2100 m (aut) à Vincennes (4ème)
  • Venise Soyer :     1’12″6 le 1 octobre 2016 sur 1900 m (aut) au Croisé Laroche (5ème)
  • Prairie du Pont :   1’12″6 le 19 sept 2011 sur 2100 m (aut) à Vincennes (3ème)
  • Tina du Pont :      1’12″6 le 10 février 2014 sur 2100 m GP (aut) à Vincennes (4ème)

Record monté des chevaux « Rayon« , au 31 décembre 2016 (inclus) :

  • Alova du Pont :         1’12″6 le 21 mai 2016 sur 2450 m à Caen (3ème)
  • Vanille du Pont :        1’13″3 le 13 janvier 2014 sur 2175 m à Vincennes (2ème)
  • Valette du Pont :        1’13″4 le 31 décembre 2012 sur 2175 m à Vincennes (2ème)
  • Quarla du Pont :        1’13″7 le 28 janvier 2010 sur 2175 m à Vincennes (3ème)
  • Pacha du Pont :         1’13″9 le 13 juin 2009 sur 2700 m à Vincennes (1er)
  • Lalba du Pont :          1’13″9 le 1er mars 2008 sur 2850 m à Vincennes (5ème)

Les 3 meilleurs (en gains) « du Pont » par génération, au 31 décembre 2016 (inclus) :

3 meilleurs par génération 2016

3 meilleurs par génération 2016a

Les 3 meilleurs (en gains) « du Pont » et autres (Soyerde Sausseaudes Frichots, etc…), par année, au 31 décembre 2016 (inclus) :

3 meilleurs par année 2016

Autres statistiques (au 31 décembre 2016) : merci pour le retour de Parci.free !!!

Etalon 2016

Eleveur 2016

Propriétaire 2016

Entraineur 2016

Drivers 2016

Et maintenant, quelques statistiques « amusantes », calculées sur la période du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2013 :

- si vous voulez voir Jean-Yves driver, il vous faudra aller à Vincennes (393 courses), La Capelle (144), Le Croisé-Laroche (143), Enghien (129) et Reims (103).
– si vous voulez le voir gagner, il vous faudra aller à Amiens (19 fois), Le Croisé Laroche (19), La Capelle (16), Reims (14) et Vincennes (12).
– si vous voulez le voir arriver dans les 3 premiers, il vous faudra aller à Vincennes (59 fois), Le Croisé Laroche (50), La Capelle (48), Amiens (39) et Reims et Rambouillet (32).

Plaçons nous maintenant de son coté : Jean-Yves a accumulé le plus de gains à Vincennes (728 165 €), Le Croisé Laroche (303 790 €), Enghien (286 335 €), La Capelle (255 330 €) et Amiens (214 390 €).

Pour conclure cette étude, l’hippodrome « préféré » de Jean-Yves reste Amiens ou quand il court, il gagne quasi 1 fois sur 5, il est dans les 3 premiers quasi 1 fois sur 2, et il a touché une allocation de 2 305 € par course courue. 

Baccarat du Pont

C’est le 1er avril 1989 que vient au monde Baccarat du Pont, un magnifique bai foncé. Florestan (Star’s Pride – Roquépine), son père, n’est plus à présenter, sa mère est Moscova du Pont (Nonant le Pin – Biafra).

Baccarat du Pont - Tête

Ce poulain estimé, sans toutefois démériter, a mis un peu de temps à se révéler. À l’âge de 4 ans, après un succès facile sur la petite piste de Vincennes (où il a battu le record sur la distance), il a eu un coup de sang. Son entourage mettra un an à le retrouver. Après une bonne rentrée, Baccarat du Pont qui revenait de la campagne, courait de moins en moins bien. Constatant qu’il se plaisait à la campagne, son entraîneur décide alors de le laisser à la Ferme du Pont, loin du centre d’entraînement de Grosbois, et Baccarat du Pont, quand il doit courir à Paris, part la veille au soir et rentre le lendemain, dès l’épreuve courue. Il en profitera pour réaliser en fin de meeting une première saison de monte ou il réalisera seize saillies naturelles, quatorze seront testées pleines.

Baccarat du Pont au pré

À cette époque, Jean-Yves Rayon est indisponible : il se remet d’un accident de la circulation, alors que juste avant, il venait de se rétablir d’une mauvaise chute en course. Sa fille Céline a un jeune fiancé de 24 ans, driver pour son père, et qui commence à gagner pas mal de courses, nommé Jean-Michel Bazire. Jean-Yves décide alors de lui confier Baccarat du Pont. Sa rentrée à Enghien le 5 août 1995 se soldera par une victoire suite à un départ hésitant, et une fin de course tonitruante en 5e épaisseur ! Suivront deux autres victoires à Enghien et Vincennes, toujours en août. Montant de catégorie, Baccarat du Pont s’attaque au niveau Quinté+ : 4 victoires et une seconde place en 5 sorties entre le 9 septembre et le 16 décembre 1995. Il terminera son année 1995 par une probante deuxième place dans le Prix de Bar-Le-Duc derrière Abricot du Laudot.

Découvrons, grâce à mes archives « journaux », une tranche de cette carrière (de septembre 1995 à janvier 1996) exceptionnelle dans la catégorie Tiercé – Quarté – Quinté :

1995 09 26 Baccarat du Pont Prix Hera (1)

1995 09 26 Baccarat du Pont Prix Hera (1).jpg

1995 09 26 Baccarat du Pont Prix Hera (2)

1995 09 Baccarat du Pont

1995 10 Baccarat du Pont avant le Prix de Valencay

1995 11 16 Baccarat du Pont Prix de Valencay (1)

1995 11 16 Baccarat du Pont Prix de Valencay '2)

1995 11 16 Baccarat du Pont Prix de Valencay (3)

1995 11 16 Baccarat du Pont Prix de Valencay

1995 11 23 Albert parle de Baccarat du Pont

1995 11 23 Baccarat du Pont Prix du Languedoc (1)

1995 11 23 Baccarat du Pont Prix du Languedoc (2)

1995 11 23 Baccarat du Pont Prix du Languedoc (3)

1995 11 23 Baccarat du Pont Prix du Languedoc

1995 11 Baccarat du Pont avant le Prix du Languedoc

1995 11 Baccarat du Pont et Courlis du Pont

1995 12 16 Baccarat du Pont Prix de Strasbourg (1)

1995 12 16 Baccarat du Pont Prix de Strasbourg

1995 12 31 Baccarat du Pont Prix de Bar le Duc (1)

1995 12 31 Baccarat du Pont Prix de Bar le Duc (2)

1995 12 31 Baccarat du Pont Prix de Bar le Duc

1995 12 Baccarat du Pont et Courlis du Pont (1)

1996 01 13 Baccarat du Pont Prix du Forez

Baccarat du Pont terminera sa carrière en course le 10 décembre 1998, à Vincennes, par une 6ème place. Avec cette magnifique carrière, Baccarat du Pont restera un cheval hors du commun, capable du meilleur (8 victoires en 9 sorties consécutives) comme du pire (6 distancements consécutifs et 20 distancements sur l’ensemble de sa carrière). Revoyons cette carrière en chiffres :

à 3 ans : Da Da 1a 2a 6a 2a Da Da Da 1a                                     1’21″3 attelé
à 4 ans : 2a Da 1a Da 7a 1a Da 5a 2a                                            1’17″7 attelé
à 5 ans : 0a Da Da 2a Da Da 1a 6a Da Da Da
à 6 ans : Da Da Da 3a 5a 0a 1a 1a 1a 1a 1a 3a 1a 1a 1a 2a      1’14″8 attelé
à 7 ans : 3a Da Da 0a 4a 9a 6a 0a 4a 0a                                        1’13″9 attelé
à 8 ans : 0a 9a 3a 4a 0a
à 9 ans : 2a 3a 9a 9a 4a 1a 8a 0a 4a 7a 6a

En 72 sorties, il passera 14 fois le poteau en vainqueur, 7 fois en second et 5 fois en troisième. 

La vidéo de sa belle 2ème place du 26 février 1998 dans le Prix Emile Allix Courboy :http://www.youtube.com/watch?v=LFXTkqQoVmA

Et celle d’un Baccarat du Pont en pleine folie, son driver JMB et son lad Thierry Roussel s’en rappellent encore… :http://www.dailymotion.com/video/xovmp_baccarat-du-pont_animals

Baccarat du Pont

Dans sa carrière, Baccarat du Pont (1’13″9) accumulera 363 362 € de gains, ce qui le classe au 27ème rang de sa génération dominée par Bahama et Bonheur de Tillard.

Baccarat du Pont entrera au Haras en 1995 où il a mené une grande carrière d’étalon.

Baccarat du Pont dans Baccarat du Pont Baccarat-du-Pont-4-200x300

Pour preuve, voici le texte intégral du Guide Etalons du SEPT 2012 :

Baccarat du Pont est une valeur sûre : en effet sa production montre de multiples qualités : vitesse, tenue, bravoure, aptitude attelé/monté, mâle ou femelle… Elle se qualifie bien et vieillit remarquablement. Ses meilleurs sujets sont classiques et étalons à leur tour. Regardez le détail de sa production ci-dessous, c’est très impressionnant !.. Il est reconnu comme l’un de nos meilleurs sires, et se classe actuellement au 5ème rang des étalons français. Fils du chef de race Florestan, son pedigree est porté par un double et rare inbreeding 4×4 surKairos et Sa Bourbonnaise (par les propres frère et soeur Hermès D et Jalna IV). Ajoutons que sa mère (par Nonant le Pin) était très bien née car sa 3ème mère n’est autre que la classique Pépite (Prix de l’Etoile). Complet ces dernières années, Baccarat du Pont est un étalon comme on les aime !

Baccarat-du-Pont-3-300x210 dans Baccarat du Pont

Voici son bilan (au 10 décembre 2016) :

Stat Baccarat du Pont

Stat Baccarat du Pont1

 

Baccarat du Pont au haras

Pour voir une vidéo de Baccarat du Pont au haras :

Image de prévisualisation YouTube

Pour consulter sa fiche étalon : http://www.kscourtage.com/baccaratdupont.php

Baccarat du Pont est mort le 8 août 2012 d’une crise cardiaque, à l’âge de 23 ans.

Baccarat du Pont mort

Baccarat du Pont mort2

12345...7

CRA |
FRANCOIS CARDINAL |
éCampionissimo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pétanque Club des Trois Ave...
| windjammer
| KART'Max