Prono et Résultats du 17 août 2015 à Vincennes et Cagnes-sur-Mer

Vincennes :

Brasilia Soyer (T.Viet) : Dist – attelé – 39 000 € – (sage, elle peut viser une place) – Très bien partie, Brasilia Soyer (64/1) s’est montrée fautive dans le premier tournant, alors qu’elle se trouvait derrière les animatrices, côté corde. Elle faisait écurie avec Badiane du Pont.

Badiane du Pont (JY.Rayon) : non placée – attelé – 39 000 € – (régulière, et avec Jean-Yves au sulky, elle sera aux balances) – Après avoir figuré dans la seconde moitié du peloton, côté corde, puis ralentie derrière un concurrent fautif, Badiane du Pont (25/1) n’a pu se montrer menaçante dans la phase finale. Elle faisait écurie avec Brasilia Soyer.

Cagnes-sur-Mer :

Tino du Pont (P.Masschaele) : 6ème - 1’16″1 – attelé – 22 000 € – (on peut compter sur lui pour une place) - Tino du Pont (38/1) a trotté parmi les derniers et n’a pas mal fini, échouant de peu pour un meilleur classement.

Prono et Résultats du 19 avril 2015 à La Capelle, Reims et Tours-Chambray

La Capelle :

Camelia du Pont (T.Viet) : Dist – attelé – 15 000 € – (qualifiée le 27 mars 2015 à Grosbois en 1’20″5, elle fera ses débuts en course) – Camelia du Pont a pris le galop après quelques dizaines de mètres.

Angelus du Pont (T.Viet) : 4ème – 1’16″2 – attelé – 15 000 € – (il vient de bien finir à La Capelle, chance) – En queue de peloton après un départ en 2ème ligne derrière l’autostart, Angelus du Pont a rejoint le groupe de tête en face, en 3ème épaisseur, et s’est bien défendu dans la ligne droite. Pour voir la course : ici

Braga Soyer (E.Duperche) : 2ème – 1’19″4 – attelé – 16 000 € – (elle peut rentrer aux balances) – Bien partie, en quatrième ligne le nez au vent, puis en troisième ligne, Braga Soyer a attaqué en début de ligne droite et a longtemps fait illusion pour la gagne avant de se faire souffler la victoire sur le fil. Elle faisait écurie avec Babelle du Pont. Pour voir la course : ici

Babelle du Pont (T.Viet) : Dist – attelé – 16 000 € – (distancée pour sa rentrée, on attend un peu mieux) – Babelle du Pont s’est élancée au galop. Elle faisait écurie avec Braga Soyer.

Reims :

Cyrano du Pont (JY.Rayon) : 1er – 1’18″1 – attelé – 13 000 € – (poulain très estimé, il vient de bien débuter, et devrait confirmer) – Vite installé au commandement, Cyrano du Pont (4,5/1) a facilement repoussé les attaques dans la phase finale, s’imposant plaisamment. Il améliore son précédent record qui était de 1’19″ et offre à Jean-Yves Rayon sa 1111ème victoire en course officielle !

Tours-Chambray :

Alcazar du Pont (L.Col) : 5ème – 1’17″7 – attelé – 15 000 € – (sa dernière sortie est à oublier, il aura une très belle chance) – Pour voir la course : ici

Tino du Pont (L.Col) : 4ème – 1’16″6 – attelé – 32 000 € – (il vient de très bien courir et devrait à nouveau être au rendez-vous, avec son driver fétiche) – (11/1). Pour voir la course : ici

Tina du Pont part en retraite bien méritée !

La nouvelle vient de tomber : c’est la fin de carrière en course pour la méritante Tina du Pont. Mickaël Jangal l’a annoncé le 18 mars 2015 en publiant une magnifique photo de Tina du Pont en promenade à Grosbois :

retraite Tina du Pont

C’est l’occasion de revenir sur la magnifique carrière de Tina du Pont

Née le 12 mai 2007 de l’union de Urfist des Près et Dona du Pont, on peut noter que Tina du Pont bénéficiait d’origine en or !

Son père Urfist des Près n’est plus à présenter : c’est le père de nombreux cracks, citons Quoumba de Guez et Nègre du Digeon dont les gains en courses ont dépassé le million d’euros, mais aussi Fiesta d’Anjou, Rapide du Digeon, ou encore Ico Kiki. A l’heure ou j’écris ces lignes, Tina du Pont occupe la 15ème place aux gains des produits d’Urfist des Près. Notons également que coté « du Pont« , Urfist des Près est aussi le père de Sapin du Pont, lui aussi très estimé mais malheureusement blessé depuis juillet 2013.

Sa mère Dona du Pont avait déjà annoncé ses excellentes possibilités de poulinières en donnant Prince du Pont, trop rapidement disparu en 2007 après 5 victoires en 8 sorties. Dona du Pont est la fille de Kama du Pont (par Quito de Talonnay), ce qui veut dire que c’est la sœur de Alba du Pont (Jalba du Pont, Lalba du Pont, Pacha du Pont,…) et de Violetta du Pont (Kenya du Pont, Petunia du Pont, Soprano du Pont,…). 

Tina du Pont s’est qualifiée le 24 septembre 2009 à Caen dans le modeste temps de 1’21″1, puis a effectué ses débuts en course le 29 août 2010 à La Capelle en se classant 2ème en 1’20″5 (avec Thibault Viet au sulky (n°3), ce jour là elle devançait Jean-Yves au sulky de sa compagne d’écurie Tequila du Pont (n°2) qui finissait 3ème).

Tina du Pont (et Tequila du Pont)

Un mois plus tard (25/09), elle ouvrait son compteur de victoire en remportant sa deuxième course à Reims avec Jean-Yves au sulky.

Elle progressait ensuite assez rapidement, améliorant son record à 7 reprises pour atteindre les 1’12″6 le 10 février 2006 à Vincennes, sur les 2100 m de la grande piste avec départ à l’autostart (n°15) en se classant 4ème.

Vincennes - C1 - 10/02/2014

Elle a participé à 11 Quintés, se classant 1 fois 2ème, 1 fois 3ème et 2 fois 4ème.

Sur sa carrière générale, en 51 sorties, elle remporte 7 victoires (14%), et termine 12 fois 2ème et 3 fois 3ème (43% dans les 3) et rentre 34 fois aux balances (67%). Elle ne sera distancée que 9 fois (18%). Elle totalise 233 690€ de gains, soit 4 582 € par course, et sa dernière course s’est donc déroulée le 24 février 2015 à Laval ou elle se classe 2ème.

Voici quelques photos de ses plus belles arrivées :

Enghien - C7 - 02/07/2011

2 juillet 2011 – Enghien – 1ère – Tina du Pont (T.Viet)

Tina du Pont 2 juillet 2011poteau

2 juillet 2011 – Enghien – 1ère – Tina du Pont (T.Viet)  

Tina du Pont 2 juillet 2011 balances

2 juillet 2011 – Enghien avec Thibault Viet et Mickaël Jangal

Vincennes - C4 - 27/12/2011

27 décembre 2011 – Vincennes – 1ère – Tina du Pont (T.Viet) – Ce jour là, Tamara du Pont (JY.Rayon) se classait 3ème.  

Vincennes - C5 - 02/02/2012

2 février 2012 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet) 

Enghien - C7 - 24/02/2012

24 février 2012 – Enghien – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C8 - 02/12/2012

2 décembre 2012 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C3 - 25/12/2012

25 décembre 2012 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C6 - 02/01/2013

2 janvier 2013 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C5 - 19/01/2014

19 janvier 2014 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Tina du Pont 21 avril 2014

21 avril 2014 – Maure de Bretagne – 1ère – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C1 - 19/12/2014

19 décembre 2014 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Je pense que Jean-Yves, fin connaisseur en cyclisme, ne me contredira pas : après avoir vu cette série de photo, nous pouvons qualifier Tina du Pont de « Poulidor » du trot attelé !

Tina du Pont va donc rejoindre la ferme du Pont pour un nouvelle carrière, celle de poulinière, et vous pouvez compter sur moi, vous aurez vite de ses nouvelles. Merci Tina du Pont pour cette belle histoire.

 

 

Petite mise au point…

C’est la coutume, chaque année, les derniers jours de décembre et les premiers jours de janvier, les classements, statistiques et autres trophées fleurissent sur les pages de nos journaux et sites spécialisés sur les courses de chevaux : cravache d’or, sulky d’or, étrier d’or, palmarès, etc…

Il est donc impossible de ne pas citer la performance de Jean-Michel Bazire, qui triomphe pour la 16ème fois au titre de sulky d’or, et on peut même dire qu’il écrase tout sur son passage puisqu’il enregistre 237 victoires en 1021 courses (soit 23% de victoire !). Il devance Eric Raffin et ses 170 victoires en 1179 courses (14%) tout près de Franck Nivard (169 victoires en 1218 courses).  

Mais je ne peux pas passer sous silence la magnifique année 2014 de l’écurie Rayon qui réalise un nouveau record au niveau Propriétaire, ce qui classe l’écurie au 19ème rang des écuries de trot en France. L’écurie Albert Rayon, devenue le 4 juin 2014 l’Elevage du Pont totalise 983 580 € de gains : 427 050 € engendrés avec 36 victoires en 489 courses (soit 7,3%) et 556 530 € obtenus avec 249 places (2ème à 7ème). Cela veut donc dire que l’Elevage du Pont a vu rentrer ses chevaux aux balances dans 58% des courses courues. Notons que ces excellents résultats ont été obtenus avec 42 chevaux. Notons que Jean-Yves Rayon présente bien évidemment les mêmes statistiques au niveau Entraîneur, et se classe ainsi au 37ème rang des entraîneurs de trot en France.

Ces excellents résultats méritaient d’être soulignés, ils récompensent l’excellent travail d’une équipe compétente, courageuse et surtout sympathique qui travaille autour de Jean-Yves Rayon, entraîneur installé à Grosbois.

Je choisis donc cet article pour tenter de présenter (sans en oublier je l’espère…) cette équipe qui est organisée en 2 pôles :   

- un pôle élevage à la Ferme du Pont, dans le petit village de Fleuré dans l’Orne, ou l’on retrouve une équipe constituée d’Alexandre Pierre, Remy et Vincent, plus 2 à 3 personnes pour l’élevage de bovins, cette équipe étant rassemblée autour de Loic Col et Gisèle, la sœur de Jean-Yves.

- un pôle entrainement à Grosbois, ou l’on retrouve une équipe encadrée par Jean-Yves Rayon et Thibault Viet, constituée de Mickaël JangalMarie Declerck, Marie MorandeauJohnny Delforge, Francesco Barisi, Thibault Dromigny et Daniel Tompain.

Félicitons cette équipe et souhaitons leur de faire mieux encore en 2015.

TorontoPat

 

 

 

Févaron

Poursuivons cette belle génération des F de 1971 avec un hongre alezan puissant que j’adorai : Févaron (par Queronville LB et Nevada IV par Fandango). Il a fréquenté la catégorie tiercé avec pas mal de réussite, établissant un record attelé de 1’18″5.

Il a permis à Jean-Yves Rayon de réaliser une prouesse assez exceptionnelle : remporter 2 années consécutives la même course, à plus de 40/1 ! En effet, je vous ai présenté dans cette rubrique Duc de Feulavoir, vainqueur en 1975 du Prix du Temple à Enghien, à la cote de 49/1, et bien l’année suivante, Jean-Yves Rayon remporte ce même prix du Temple, avec Févaron, à la cote de 42/1.

1976 Fevaron Prix du Temple (1)

1976 Fevaron Prix du Temple photo

1976 Fevaron Prix du Temple

1977 Fevaron Prix de Chateaurenard (1) photo

1977 Fevaron Prix de Chateaurenard (1)

1977 Fevaron Prix de Chateaurenard

1977 Fevaron

1978 Fevaron Prix de la Tierache

Jean-Yves Rayon et la presse il y a quelques années…

Une petite pause dans la présentation des chevaux Rayon du passé pour publier quelques photos de Jean-Yves

JY (1)

JY à l'entrainement

JY avant le Prix de Lude

JY

 

 

Chara

Chara (Pacha Grandchamp – Quand Elle Peut II) était une femelle bai foncée née le 30 avril 1968. 

Elle a eu une très belle carrière en course, avec un record de 1’18″6 attelé, et c’est elle qui a permis à Jean-Yves Rayon de remporter un tiercé le 9 février 1975 à plus de 40/1 !. Elle a d’ailleurs souvent couru cette catégorie tiercé, avec sa compagne d’écurie de l’époque Costa Rica II.

En tant que poulinière, elle a produit à 5 reprises dont 4 se sont qualifiés :

- Laser du Pont (par Ruy Blas IV), qualifié, record 1’21″3 attelé et 25 627 € de gains,
- Nadia du Pont (par Fruit Rose), qualifiée, record 1’22″5 attelé et 4 177 € de gains,
- Olivia du Pont (par Ruy Blas IV),
- Para du Pont (par Fleuronné), qualifié, record 1’19″3 attelé et 69 078 € de gains,
- Sabbat du Pont (par Elu du Magnet), qualifié, 1 483 € de gains.

Chara s’est éteinte le 8 mars 1985, à l’âge de 17 ans. Elle a assurément laissé un excellent souvenir à Jean-Yves et Gisèle, au point que le 2ème fils de Jalba du Pont, par Scipion du Goutier, né en 2012, a été baptisé Chara du Pont.

1975 02 09 Chara Prix de Chateaudun titre

1975 02 09 Chara Prix de Chateaudun (1)

1975 02 09 Chara Prix de Chateaudun

1975 06 Chara au Croisé

 

 

 

 

Prono et Résultats du 31 octobre à Vincennes, Nancy et au Croisé-Laroche

Vincennes :

Tesaco du Pont (T.Viet) : non placé – attelé – 48 000 € – (compliqué vu le lot et sa place en 2ème ligne derrière l’autostart) –  (136/1)

Nancy :

Artemis du Faucon (T.Viet) : 7ème – 1’19″7 – monté – 18 000 € – (sage, elle peut retrouver le chemin du poteau) - Après avoir mal négocié le premier tournant, Artemis du Faucon (8,3/1) s’est retrouvée à l’arrière-garde et n’a jamais pu menacer les premiers.

Le Croisé Laroche :

Uquinette du Pont (JY.Rayon) : non placée – attelé – 21 000 € – (en forme ascendante, elle a sa chance avec Jean-Yves Rayon au sulky) - Attentiste derrière le groupe de tête, Uquinette du Pont (10/1) n’a pu changer de vitesse dans la ligne droite. A gagné un rang après enquête.

Costa Rica II

Costa Rica II (Narioca – Tyrolienne L II) est la jument qui m’a fait découvrir l’écurie Rayon.

Née le 15 mai 1968, et achetée jeune par Albert Rayon, elle a permis à Jean-Yves de participer au Prix de Paris en 1975, et surtout d’en terminer 2ème derrière Une de Mai !

Voici mes archives photo sur cette jument d’exception, qui m’a souvent déçu, mais que j’ai toujours aimé, surtout avec sa coupe 2 teintes que j’adorai… Malheureusement, elle n’a pas eu de réussite en tant que poulinière, ne donnant que 3 produits dont 1 seul s’est qualifié : Libéria du Pont (par Vallauris du Pont) en 1977, qui gagnera 5 318 € pour un record de 1’24″6. Ces 2 autres produits : Missouri du Pont (par Ruy Blas IV) et Oletta du Pont (par Reza Grandchamp) n’ont jamais couru.

Costa Rica II s’est éteinte le 22 janvier 1982 à l’âge de 14 ans.

1973 02 04 Costa Rica II Prix de Nevers (1)

1973 06 21 Costa Rica II

1973 02 04 Costa Rica II Prix de Nevers

1974 05 Costa Rica II Divers (3)

1974 11 Costa Rica II divers (1)

1975 08 Costa Rica II divers (2)

1975 Costa Rica II à l'entrainement

1975 Costa Rica II divers

1975 Costa Rica II Prix de Brest

1975 Costa Rica II Prix de Langeais

1975 Costa Rica II vole...

Roger

Lors de ma dernière visite au Pont, j’ai rencontré Roger, et son nom m’a rappelé un souvenir d’une photo ou on le voyait auprès des 2 ans de l’époque, les « O ». Cette photo illustrait une double page complète du journal Week-End du 23 janvier 1982 consacrée à l’écurie Rayon et dont le titre accrocheur était : « Au Haras de la Coquenne, les trotteurs d’Albert Rayon ont remplacé les cracks de l’Aga Khan« .

La première page du même journal titrait : « L’écurie qui rafle tout à Vincennes« . Sous ce titre, une magnifique photo de Jean-Yves au sulky de  Kadar de la Taupe (1976 / Port Royal II – Alouette VII). L’article qui suivait indiquait que l’écurie avait déjà triomphé à 8 reprises, avec notamment Lola du Pont (1977 / Raskolnikov Z – Cura M), Naïade du Pont (1979 / Elu du Magnet – Gaillarde du Pont), Moscova du Pont (1978 / Nonant le Pin – Biafra), Kashmir du Pont (1976 / Vallauris du Pont – Coccinelle du Pont), Natilly (1979 / Don Carlos – Cigale du Pont)  et Myrtille du Pont (1978 / Ruy Blas IV – Dolly du Pont). Le grand espoir de l’écurie était un 3 ans nommé Noble du Pont (1979 / Duc de Feulavoir – Cura M).  

Je compte sur Alex pour montrer cette photo à Roger

Roger

1...456789

zestjacksband66 |
SuperFlorilège |
land61 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LES CREATIONS DE MUMU
| les broderies en follie
| lesmainsdefees