Pacha du Pont, l’étalon !

2 avril 2022 : 24H au Trot

Pacha du Pont premier étalon du 1er trimestre 2022 par les gains/produit (extraits)

A4F4DD95-8363-480E-9156-E1E765CFB7BC
3F825EAC-DECF-486B-955A-D8F258EE1CDF

2 décembre 2021 : nouvelle parution du guide des étalons 

2843214C-4545-490B-AFDA-5699C8298E3F
BAC73212-3DA4-4C31-B50E-4569EF09CF82

293E30D7-3A21-4B65-A999-6DC7301D4972

2 septembre 2021 : Kacha de Vandel, une fille de Pacha du Pont achetée 35 000 € aux ventes Arqana Trot !

2369C11E-832F-435A-A0A8-789CE5ED85F5

28BE230D-4F79-48EB-BE36-22B50A4CB434

0F500043-2800-4809-BCD6-B2B3CB3BAD7B

13 juillet 2021 : 24h au Trot fait le bilan des étalons au premier semestre 2021

51EF106B-D9F3-495F-A146-859FA79BA41F

7 avril 2021 : Jean-Yves est passé voir Pacha du Pont, 18 ans, en pleine forme !

015EAE95-973C-4655-8782-E714D6F4653B

C46F98A8-339A-4139-B048-B64BF9DA6230

5 avril 2021 : 24h au Trot

06BB6849-50CE-46C4-9161-04D4BA622520

9 février 2021 : lors de la séance photo pour le Prix d’Amérique 2009

4132485A-D8E0-486A-B201-01487EE5FC85

8 février 2021 : le guide des étalons 2021 est sorti

539DC445-E5D4-4539-B808-79419B43828B

27E28A9E-E7F5-4C59-A4C0-89E91B1AE29F

7D3A28A1-EAB0-4B72-ADA2-28869080DD80

19 octobre 2020 : mise à jour des statistiques (données Le Trot et les Haras Nationaux)

A ce jour, Pacha du Pont a produit 255 poulains, dont 176 en âge de courir, 61 ce sont qualifiés (35%), et ont pris part à 1308 courses, enregistrant 87 victoires (6,7%) et 164 places (19,2% dans les 3 premiers), totalisant 2 631 989 € de gains.

Pacha du Pont synthese Le Trot

Pacha du Pont synthese HN

Pacha du Pont synthese HN 1

Les naissances 2020 actuellement déclarées aux haras Nationaux

Prodcution Pacha 2020

14 mars 2020 : le petit Pacha et Uria a été baptisé Kasskou Clemaxelle, il est sublime !

A70BD86E-1CC9-4FCE-9D9A-397EEAA1443B

B06C0F4B-D9AE-4405-88C7-9912A9BE5BAA

22 février 2020 : un petit Pacha du Pont et Uria Josselyn chez mon ami Christian Thoison

4C5010FB-A85D-49FD-8003-FC1564EFAC84

C192EBD3-4F1E-4529-A591-C8FF29546614

3 février 2020 : Pacha du Pont de passage à la Ferme du Pont

CEB09343-5BC8-4304-933B-EBC8A1BDD2E8

9 janvier 2020 :

1BA73A87-7D63-4850-B8AE-1D7679FC292F

E4307C24-219B-455B-9E0F-43981A83D5B0

4 décembre 2019 : mercato des étalons

502F5115-D887-4987-AF8D-0379955D8677

 

F158158D-A1BD-41D7-89A0-31440223862C

582C8418-7E36-4AD5-9AEE-ED342511AE14

15 octobre 2019 : la production de 2019 :

Prodcution Pacha 2019

Prodcution Pacha 2019 2

14 septembre 2019 : Pacha du Pont en vacances à la Ferme du Pont !

2019 09 13 Retour au Pont

Photo Fabienne (merci !)

29 novembre 2018 : le succès de Davidson du Pont éclabousse son père Pacha du Pont !

2018 11 29 Pacha 1

2018 11 29 Pacha 2

2018 11 29 Pacha 3

2018 11 29 Pacha 4

2018 11 29 Pacha 5

2018 11 29 Pacha 6

17 juillet 2018 : le Haras du Dorat

2018 07 23 Haras du Dorat 1

2018 07 23 Haras du Dorat 2

La production de 2018 : 20 poulains immatriculés

Prodcution Pacha 2018

16 avril 2018 : Pacha du Pont 

D1BA8297-D4C0-48A4-8835-2B91D420B56E

76A4A1B3-7126-4AAE-BED2-DBF354B5AF02

31 mars 2018 : Salon des Étalons 2018 :

Image de prévisualisation YouTube

Salon des Étalons 2017 (Le Lion d’Angers) :

Image de prévisualisation YouTube

28 mars 2018 : Extraits d’une très bonne analyse parue sur l’excellent site « Étalons trotteurs » :

D5B941B7-DCCE-435C-BE90-552F79DC6E61

FF3D4985-7612-4DEF-A56A-A268D7C15649

C5773BF2-BA2D-4592-8092-CB67C0483363

F99A2E23-D61E-4845-A151-5C4925534C7D

F63A42C8-8D11-4430-86F1-C8D524003E44

7D8C4584-5C77-4DCA-BACC-619334AD2836

77EB7D08-87A7-46AB-88AB-F2DE110E51F5

9CABEFC3-9BC3-47B7-B7EA-2342AA8E629E

B5704CE3-D66E-4179-B15B-FB5EDF89E2FC

9053EB4D-3385-44D3-BBEE-7B83243532F6

Les victoires de Davidson du Pont (1 Groupe I et 2 Groupes II) rejaillissent sur son père, l’étalon Pacha du Pont :

2018 03 06 PT

2018 03 06 Pacha

La production de Pacha du Pont en 2017 : 45 poulains enregistrés, 7 qualifiés (mis à jour le 19 octobre 2020)

Prodcution Pacha 2017

Bel article et surtout excellente publicité pour Pacha du Pont qui, dès sa première année d’étalon, affiche des statistiques très intéressantes. En effet, au classement du pourcentage de qualifiés, il se classe au 12ème rang pour la génération des D ! 

Stat étalons génération D a

Stat étalons génération D b

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Davidson du Pont s’est qualifié dans l’excellent chrono de 1’17″1 le 13 octobre 2015 à Caen, il a confirmé depuis en se classant 2ème pour ses débuts à La Capelle le 13 mars 2016, puis en ouvrant son palmarès par une facile victoire 15 jours plus tard, toujours à La Capelle.

Davidson du Pont 28 mars 2016 13

Je ne résiste pas également de publier deux photos du magnifique Duck Dryme :

Duck Dryme 2

Duck Dryme

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Vous trouverez ci-dessous la production de Pacha du Pont pour ses 4  premières années de monte (naissance de 2013, 2014, 2015 et 2016) :

2016 : 30 poulains immatriculés, 7 qualifiés (mis à jour le 19 octobre 2020)

Prodcution Pacha 2016

2015 : 26 poulains immatriculés, 9 qualifiés (mis à jour le 19 octobre 2020)

Prodcution Pacha 2015

2014 : 26 poulains immatriculés, 10 qualifiés (mis à jour le 19 octobre 2020)

Prodcution Pacha 2014

2013 : 31 poulains immatriculés, 18 qualifiés (mis à jour le 19 octobre 2020)

Prodcution Pacha 2013

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pacha du Pont pose devant la ferme du Pont pour le guide des étalons du Sept. Pour ouvrir le lien afin de réserver une saillie : cliquez ici.

En cliquant sur ce lien, vous pourrez revoir plusieurs vidéos de Pacha du Pont en course, dont le Prix « Trophée des Masters Jockey » (13 juin 2009) et ainsi apprécier sa victoire loin devant le champion Quemeu d’Ecublei, une victoire tout en puissance et pleine d’autorité ! Un grand moment !

Pacha du Pont photo

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pacha du Pont, le trotteur :

Il est encore un peu tôt pour consacrer ce magnifique modèle, mais tout porte à croire que Pacha du Pont sera le prochain phénomène de l’écurie Rayon. C’est par ces mots pleins d’optimisme que j’avais entamé mon article sur ce magnifique cheval qu’est Pacha du Pont. Malheureusement, sa carrière de trotteur a été parsemée de blessure et Pacha du Pont n’a pas pu défendre ses chances de devenir le crack annoncé…

Pacha du Pont, l'étalon ! dans Pacha du Pont Pacha-du-Pont-21

Pacha du Pont en compagnie d’Aurélien Chapelon

C’est le 19 février 2003 que ce mâle bai, fils de Baccarat du Pont (Florestan – Moscova du Pont) est né, et bien né.
En effet, sa mère est Alba du Pont (Le Loir – Kama du Pont) ce qui fait de Pacha du Pont le propre frère de Jalba du Pont (1’11″ attelé / 1’14″8 monté – 795 172 €) et de Lalba du Pont (1’13″ attelé / 1’13″8 monté – 334 780 €).

Ses performances :

à 3 ans : 1a2a2a
à 4 ans : 7a – Da – 1a1a1a3a2a
à 5 ans : 2a – Da – 5a – 6a – 1a2a – 6a 
à 6 ans : Da – 4a – 2a2a3a3a1m1m1m1m
à 7 ans : 
à 8 ans : 
à 9 ans : 0a – 0a – Da – 8a – 0a – 0a – 0a – 8a – 8a – 1m – 0m – Dm
à 10 ans : Dm – 9a – 4m – 5a

Evolution de ses records et gains : 

à 3 ans : 1’16″2 attelé –                          /   16 000 €
à 4 ans : 1’15″4 attelé –                          /   62 780 €
à 5 ans : 1’14″4 attelé –                          /   34 490 €
à 6 ans : 1’14″   attelé – 1’13″9 monté    / 105 730 €
à 9 ans :                                                 /  14 000 €
à 10 ans :                                               /    5 370 €

Pacha du Pont 13

Ci-dessous, la revue de presse et les photos d’arrivée des meilleures performances de Pacha du Pont :

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont22nov2007.jpg

22 novembre 2007 – VINCENNES  : Prix de Villers-Cotterets – 35 000 € – attelé – 2700 m – 1er Pacha du Pont (JY.Rayon) – 6,7/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont5dc2007.jpg

5 décembre 2007 – VINCENNES  : Prix de Maintenon – 46 000 € – attelé – 2700 m – 3ème Pacha du Pont (JY.Rayon) – 7,7/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont17dc2007.jpg

17 décembre 2007 – VINCENNES  : Prix de Cresserons – 50 000 € – attelé – 2700 m – 2ème Pacha du Pont (JY.Rayon) – 10/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont17jan2008.jpg

17 janvier 2008 – VINCENNES TQQ : Prix d’Agen – 56 000 € – attelé – 2700 m – 2ème Pacha du Pont (JY.Rayon) – 6,8/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

pachadupont18avr2008.jpg

18 avril 2008 – VINCENNES  : Prix Astérope – 45 000 € – attelé – 2850 m – 2ème Pacha du Pont (JY.Rayon) – 8,8/1

Après un début de carrière prometteur à l’attelé, ou il enchaînera 5 victoires, 5 secondes places et 1 troisième place en 17 courses, sa carrière sera une première fois interrompue après une grave blessure au printemps 2008.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Il fait sa rentrée le 4 janvier 2009, ou il est distancé, puis retrouve petit à petit le niveau à l’attelage avec 2 deuxièmes places, 2 troisièmes places et 1 quatrième place en 5 courses, il en profite pour abaisser son record attelé à 1’14″.

pachadupont16fv2009.jpg

16 février 2009 – VINCENNES  : Prix de Bracieux – 48 000 € – attelé – 2700 m – 2ème Pacha du Pont (JM.Bazire) – 2,1/1

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le 22 mai 2009 à Chartres, il triomphe pour ses débuts sous la selle dans un excellent chrono de 1’14″8. 

Mickaël Jangal

Prix Cétus

5 juin 2009 – VINCENNES  : Prix Cétus – 48 000 € – monté – 2700 m – 1er Pacha du Pont (M.Jangal) – 15/10

Pour sa seconde course au monté, Pacha du Pont offre à l’apprenti Michaël Jangal sa 50ème victoire synonyme de passage au statut de professionnel.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
13/06/09 - Trophée des Masters Jockey

13 juin 2009 – VINCENNES  : Trophée des Masters Jockey – 32 000 € – monté – 2700 m – 1er Pacha du Pont (LC.Abrivard) – 18/10
Pacha du Pont enchaîne avec une troisième victoire sous la selle dans le Trophée des Masters Jockeys en ridiculisant ses adversaires et établissant son record actuel de 1’13″9. Le très bon Quemeu d’Ecublei ne peut que constater sa supériorité, alors qu’après avoir valorisé Michael Jangal 8 jours plus tôt, c’est au tour de Laurent-Claude Abrivard d’être honoré par Pacha du Pont en remportant ce Trophée des Masters Jockeys.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Prix Air Caraibes

26 juin 2009 – VINCENNES  : Prix Océana – 56 000 € – monté – 2850 m – 1er Pacha du Pont (M.Abrivard) – 16/10
Treize jours plus tard, le 26 juin 2009, il remet le couvert avec une 4ème victoire consécutive sous la selle dans le Prix Air Caraibes à Vincennes, sous la poigne de Mathieu Abrivard, en dominant une fois encore très facilement la bonne Ordalie.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

En juillet 2009, Jean-Yves Rayon juge que son Pacha du Pont mérite de souffler, et il l’envoie se reposer au bord de l’eau, en Normandie, chez Roger Coueffin.

Malheureusement, à peine rentré au centre d’entraînement pour préparer son meeting d’hiver ou il était attendu dans les grands rendez-vous au monté, Pacha du Pont se blesse de nouveau, aux tendons, alors qu’il était au paddock, ce qui le prive de ce meeting d’hiver puisqu’il est maintenant attendu pour une rentrée en mars 2010.

Pendant cette période de repos, il en a tout de même profité pour monter sur la troisième marche du podium des plus beaux étalons trotteurs de 6 ans, qui s’est déroulé à Grosbois le 13 octobre 2009.

Pacha du Pont

Rappelons que Pacha du Pont est aussi une star des médias puisque c’est déjà lui qui posait sur l’affiche officielle du Prix d’Amérique Marionnaud 2009.

Affiche du Prix d'Amérique 2009

Mai 2010 : mauvaise nouvelle, Pacha du Pont est de nouveau blessé, toujours ces fichus tendons. Seul point positif, il vient d’être qualifié étalon. 

Août 2010 : lors d’un entretien avec Jean-Yves sur l’hippodrome de Vittel, j’apprends que Pacha du Pont est guéri coté tendons, mais son traitement a réveillé un staphylocoque doré qui l’a de nouveau contraint à un long repos. Jean-Yves, prudent comme à son habitude, a décidé de le laisser tranquille en l’éloignant des pistes, et du haras. Bon rétablissement Pacha !  

Janvier 2011 : aux dernières nouvelles, Pacha du Pont reprenait à nouveau les américaines! Je n’ose pas y croire… En attendant, quelques magnifiques photos envoyées gentiment par Isa_ :

pachadupont11.jpg

pachadupont12.jpg

pachadupont13.jpg

pachadupont14.jpg

pachadupont15.jpg

Avril 2011 : lors de sa venue à Strasbourg le lundi de Pâques, je me suis entretenu avec Thibault Viet au sujet de Pacha du Pont. Les nouvelles sont rassurantes puisque Pacha du Pont a bien repris l’entrainement ! La grande question est comment sera t-il après 22 mois d’absence de toute compétition ? Vivement la suite….

Mai 2011 : un beau cadeau d’un ami sur le forum de Courses-France : un montage photo de Pacha du Pont lors de la 50ème victoire de Mickaël Jangal. Merci Bellino2.

pachaparbellino2.jpg

Novembre 2011 :

J’ose à peine y croire : Pacha du Pont va mieux, et il devrait retrouver les pistes sous peu. C’est une excellente nouvelle, même si on peut penser qu’après 2 ans 1/2 d’interruption, il va falloir être patient…

infopacha.jpg

Janvier 2012 : Ca y est, Pacha est de retour !

Pacha-du-Pont dans Pacha du Pont

Pacha du Pont entre donc dans le cercle fermé des étalons du SEPT (Syndicat des Étalonniers Particuliers de Trotteurs) ou il rejoint les plus grands étalons comme Cocktail Jet, Love You ou Goetmals Wood, mais aussi ses compagnons d’élevage Kenya du Pont, Ismaël du Pont, et bien évidement son père Baccarat du Pont. Pour consulter le guide 2012 : http://www.etalon-trotteur.com/guide/2012/index.php

19 janvier 2012 : Pour tout savoir sur le retour de Pacha du Pont en compétition, lire la catégorie « actualités » (voir les catégories ci-contre).

21 janvier 2012 : Vincennes – Prix de Granville – Course C – 65 000 € – attelé – 2700 m – GP – Voilà, c’est fait ! Après un départ très prudent de Jean-Yves au sulky de Pacha du Pont, ce dernier s’est contenté de suivre le peloton pour terminer 10ème en trottant sur le pied de 1’16″1 sur les 2700 m de la grande piste. Rendez-vous dans quelques jours pour la prochaine sortie de Pacha du Pont.

2 février 2012 : Vincennes – Prix de Langeais – Course B – 80 000 € – attelé – 2850 m – GP – Après un départ sur un temps de galop vite réprimé par Thibault, Pacha du Pont s’est calé dans la corde et a bien suivi le peloton avant de marquer le pas pour finir en retrait à distance des premiers. Pour sa deuxième course après sa très longue interruption de carrière, Pacha du Pont semble reprendre doucement goût à la compétition.

16 février 2012 : Vincennes – Prix de Chateaurenard – Course B – Européenne – 72 000 € – attelé – 2100 m – autostart – GP – Longtemps dans la seconde moitié du peloton, bien calé à la corde dans une course rapide ou les leaders ont abordé le tournant final en mois de 1’11″, Pacha du Pont s’est enlevé à la sortie du tournant final. Cette sortie nous a montré un Pacha du Pont en gros progrès !

28 février 2012 : Laval – Prix Querido II – Course D – 35 000 € – attelé – 2875 m - Vite parmi les derniers, Pacha du Pont a vivement progressé, en dehors, en face, avant de prolonger courageusement son effort dans la phase finale. Pour voir la course : la course.

16 août 2012 : Enghien – Prix du Pont de l’Alma – Course D – Européenne – 48 000 € – attelé – 2150 m – Après 6 mois de monté au Haras de Sassy, Pacha du Pont faisait une rentrée discrète. S’élançant sur un temps de galop et perdant ainsi toutes chances, Thibault Viet s’est contenté de suivre le peloton à distance.

Pacha-du-Pont-ao%C3%BBt-2012

Pacha du Pont et Camille

7 septembre 2012 : Laval – Prix de Bonchamp – Européenne – 25 000 € – attelé – 2875 m – Partant au 25 mètres, Pacha du Pont n’a pu que suivre dans le dernier tiers du peloton, terminant 11ème sur le pied de 1’16″3.

23 septembre 2012 : Vincennes – Prix d’Ancenis - Européenne – 50 000 € – attelé – 2700 m - Vite l’arrière-garde, Pacha du Pont n’a jamais pu se rapprocher utilement, tout en se comportant honorablement, et a terminé non placé à distance des premiers. 

15 octobre 2012 : Enghien – Prix des Gobelins - Européenne – 50 000 € – attelé – 2150 m – S’élançant avec le difficile n°1 derrière l’autostart, Pacha du Pont est longtemps resté sur une sixième ligne à la corde, puis a été rapidement dominé, même si il a bien terminé 8ème, non loin des premiers, dans la réduction kilomètrique de 1’14″5. 

23 octobre 2012 : Vincennes – Prix Isara – 80 000 € – attelé – 2850 m - Vite relégué à l’arrière-garde, Pacha du Pont n’a pu se montrer menaçant, en dépit d’un effort final honorable, en retrait, pour terminer 8ème sur le pîed de 1’14″4.

6 novembre 2012 :

pacha-du-pont-6-nov-1

pacha-du-pont-6-nov-2

7 novembre 2012 : Nantes – Prix Geffimo Groupe SVI – 28 000 € – monté – 3000 m – S’élançant prudemment au poteau des 25 mètres, Pacha du Pont a quitté les derniers rangs dans le dernier tour, en face, puis Thibault Viet l’a rapproché à l’entrée du tournant final, et Pacha du Pont a pris sûrement l’avantage à mi-ligne droite et n’a plus rencontré d’opposition. C’était son grand retour au monté, discipline dans laquelle il était invaincu en 4 tentatives, et Pacha du Pont conserve son invincibilité, prouvant qu’il n’avait rien perdu de son courage et de sa classe, dans l’excellente réduction kilomètrique de 1’14″7 sur cette longue distance.

pacha-du-pont-7-novembre-2012pacha-du-pont-7-nov-1

22 novembre 2012 : Vincennes – Prix de l’Ile de Ré – Européenne – Course B – monté – 90 000 € – 2850 m - Progressivement relégué à l’arrière-garde, Pacha du Pont n’a pu se montrer menaçant.

2 décembre 2012 : Vincennes - Prix d’Ambrières-les-Vallées – Course D – monté – 56 000 € – 2850 m – Bien parti et aux avants postes jusqu’à l’entrée du dernier tournant, Pacha du Pont a cédé puis victime d’une petite bousculade, il s’est enlevé alors qu’il semblait à la recherche de son second souffle.

19 janvier 2013 : Vincennes – Prix de Pornichet – monté – 76 000 € – 2700 m - Vite au sein du peloton, Pacha du Pont a été distancé par les commissaires pour avoir emprunté la piste de dégagement au début de la descente, sans y avoir été contraint.

10 février 2013 : Vincennes – Prix des Vosges – attelé – 32 000 € – 2850 m - Venu se placer en seconde position aux tribunes (voir ci-dessous) puis sur une troisième ligne au début de la montée, derrière Surprise du Lupin, Pacha du Pont n’a pu la suivre en haut de celle-ci et a été dominé.

18 février 2013 : Vincennes – Prix Patrick Mottier – monté – 72 000 € – 2700 m - Vite au côté de l’animateur, Slavko, Pacha du Pont a dû laisser filer son rival en haut de la montée, puis a terminé à son rythme, à distance des premiers.

26 février 2013 : Laval – Prix Querido II – attelé – 35 000 € – 2875 m - Co-animateur depuis le premier passage en face, Pacha du Pont s’est bien défendu mis n’a finalement pu garder le contact avec les premiers dans la ligne droite.

12 avril 2013 : communiqué de Paris-Turf 

pacha-du-pont-avril-2013

Pacha du Pont lors de notre visite à la ferme du Pont le 3 septembre 2013 (avec Flo mon épouse) :

IMG_8281

IMG_8293

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Thibault Viet

13 avril 2018 :

15CD4E21-E543-450E-BC3F-5FFD389FE896

10 avril 2018 :

2018 04 11 T.Viet

9 avril 2018 :

5522E037-DE96-455B-8788-31E689F33231

A622C192-571E-4799-A45E-58CB2AEE079B

D014452A-ECDF-461E-A5EB-13C865692C6A

17 juillet 2016 :

Thibault Viet a débuté sa carrière professionnelle le 22 septembre 1985, à Rambouillet, avec Quessiléo (non placé). Au 31 décembre 2015, il avait remporté 166 victoires à l’attelé, et 42 au monté en 3651 courses (2394 attelé et 1257 monté). Il a terminé 252 fois 2ème (183 attelé, 69 monté) et 263 fois 3ème (184 attelé et 79 monté).

Après son apprentissage chez Jean-René Gougeon, il a travaillé chez Ulf Nordin et Jean-Pierre Dubois, et a également travaillé aux Etats-Unis (voir plus bas). Il a été un des premiers jockey à monter « en avant » (après le belge Philippe Masschaele, précurseur, et Yves Dreux).

Installé à son compte, son meilleur cheval était Horse d’Or (4ème du Critérium des 4 ans) il  était voisin de Patrick Hawas de 2006 à l’été 2009, période pendant laquelle, avec Princesse Foot, il a remporté le Prix de Vincennes 2006 (Groupe I), le Prix Raoul Ballière 2006 et le Prix de Pardieu 2007 (Groupes II), et s’est classé 3ème du Prix des Centaures 2007 (Groupe I).

Thibault Viet (1)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Il a été le pilote n°1 (attelé – monté) de l’écurie Rayon du 18 avril 2010 (Rasta du Pont, 2ème à Rambouillet) au 24 décembre 2015 (Venise Soyer, non placée à Vincennes).
Voici les statistiques de Thibault Viet, en temps que pilote pour l’écurie Rayon :       

1545 courses courues dont 1318 à l’attelé et 227 au monté,

  121 victoires (7,8%) dont 108 à l’attelé et 13 au monté,

248 places (23,9% dans les 3 premiers) dont 219 à l’attelé et 29 au monté.

img1610.jpg

La collaboration entre Thibault et Jean-Yves a donc pris fin, en course, la veille de Noël 2015. Je n’ai jamais commenté ce qui est du domaine du privé dans l’écurie Rayon, j’ai donc cherché une explication dans les statistiques…

L’année 2015 a été une année difficile pour l’écurie ce qui se voit clairement dans le tableau ci-dessous :

Statistiques Ecurie Rayon

On ne peut bien évidemment pas mettre toute la responsabilité de cette dégradation sur un seul homme, de nombreuses variables peuvent influer les résultats d’une écurie, et j’insiste sur le fait que tout ce que j’écris ci-dessous n’est que mes impressions, mais en aucun cas la retransmission de propos recueilli dans l’entourage de l’écurie, ces propos n’engagent que moi : 

- l’élevage ? : même si depuis quelques années, de nouveaux étalons apparaissent très souvent dans les origines des du Pont, le « sang » n’a peut-être pas été renouvelé assez vite ?

- la formation avant qualification ? : si on considère que l’année 2015 a vu essentiellement courir des chevaux d’âges compris entre les R (nés en 2005) et les C (nés en 2012), voyons le pourcentage de qualifiés sur cette période, et comparons avec les résultats des 20 dernières années :

Pourcentage de qualifiés

Mis à part l’année 2005 (les R) qui courraient peu en 2015, on ne note pas de mauvaises années dans la tranche 2005 – 2012. Je ne pense pas que le problème soit de ce coté là.

- l’entrainement? : avec une quarantaine de chevaux à l’entrainement tous les ans, il faut reconnaître que c’est une tâche importante, surtout si les après-midi sont passés sur les hippodromes, sans compter les temps de déplacement… C’est sans doute la raison pour laquelle de nombreuses écuries ont recours à des pilotes et non des drivers « maison ». Il faut quand même reconnaître que les statistiques de Thibault en course se dégradaient elles aussi comme le montre le tableau ci-dessous :  

Statistiques T.Viet

- la chance ? : je suis sérieux, et je ne sais pas si il faut parler de chance ou de malchance… La chance, celle de toucher le bon cheval comme Jalba du Pont, ou même quelques meneurs comme nous pouvons le voir dans le tableau ci-dessous qui montre les gains engendrés chaque année par les 3 meilleurs de l’année :

3 meilleurs par Années

On constate que l’écurie n’a pas bénéficié en 2015 d’un premier à 100 000 € comme en 2014 (Uraba du Pont), en 2012 (Sapin du Pont), en 2011 (Quarla du Pont), en 2009 (Pacha du Pont) ou en 2007 (Lalba du Pont). Pire, en 2015 les 3 premiers ne rapportent que 122 020 € !

Et quand je parle de malchance, il faut quand même reconnaître que l’écurie n’a pas été gâtée ces dernières années avec les blessures à répétition de Pacha du Pont, Relook de Sausseau, Sapin du Pont, Ugatha du Pont, Un Amour du Pont, Atout Soyer, Aristo du Pont, Angelus du Pont ou récemment Cyrano du Pont

Il fallait donc changer quelque chose, et je pense que le choix s’est porté sur la nécessité de placer plus souvent des pilotes dans le sulky des du Pont. On peut penser que la position de Thibault devenait délicate, lui qui souhaitait à la fois entraîner le matin au coté de Jean-Yves, mais aussi et sans doute en priorité driver et monter l’après-midi… (voir ci-dessous l’article de Sébastien Pouteau paru sur le site Internet de Paris-Turf le 21 juin 2011) et ce qui devait arriver arriva !

Personnellement, je regretterai toujours un petit malentendu entre Thibault et moi, provoqué bêtement par une tierce personne, au moment du retour de Pacha du Pont en course. J’ai continué de respecter le travail de Thibault, et je garderai de son passage chez les du Pont ses nombreuses victoires, son professionnalisme, et sa gentillesse que j’ai pu apprécier à de nombreuses reprises, comme lors de notre rencontre à Vesoul (voir la catégorie spéciale « mes journées à l’hippodrome » ou ici) ou encore dans l’article écrit en 2011 ci-dessous.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

J’ai eu le grand plaisir de rencontrer Thibault le 25 avril 2011 sur l’hippodrome de Strasbourg (voir la catégorie spéciale « lundi de Pâques à Strasbourg ». J’ai découvert un homme très sympathique et patient avec les autres, il a même accepté de se prêter au jeu du portrait chinois que le lui ai proposé :

Vous connaissez le principe du portrait chinois : on pose des questions sur des sujets différents, questions qui commencent toutes par : « si vous étiez … » :

  • - un driver : John Campbell
  • - un cheval : First de Retz
  • - un chanteur : Moby
  • - un film : Fast and Furious
  • - un livre : Take care and training
  • - une femme : Vanessa Paradis
  • - un plat : un hamburger

Pour en savoir plus sur les réponses de Thibault :

Qui est John Campbell ?

John Campbell est né le 8 avril 1955 à London, Ontario. Sa passion pour le métier de driver date de son plus jeune âge. Il a commencé en carrière en courses à 15 ans sur l’hippodrome de Windsor Raceway dans la province canadienne anglophone d’Ontario. 

Il devient cash-driver (un driver qui est embauché en tant qu’indépendant pour piloter un cheval en course) et en 1975, il s’installe aux Etats-Unis à Meadowlands, dans l’état du New Jersey. Cette décision s’est avéré être bonne puisqu’il enregistrera plus de gains pendant cette année qu’au total des trois années précédentes.
En 1979, il devient pour la première fois le premier driver par les gains. Il remportera ce titre 12 fois sur les 17 années suivantes.
En 1982, il totalise son premier million de dollars de gains en course.
En 1983, il réalise l’exploit de remporter sept courses en une seule journée. Il rééditera 4 fois le même exploit par la suite.
En 1997, il remporte sa 5000ème victoire à Meadowlands, et remporte la même année les 2 grandes épreuves que sont la Breeders ‘Crown Open Mares et le Trot Open.
Durant sa carrière, au palmarès du meilleur driver de l’année, il ne lui manque que 4 titres : en 1983, 1988, 1990 et 2006.
En 1990, il est le plus jeune membre à être intronisé au « Harness Racing Hall of Fame » à l’âge de 35 ans. [nota de Torontopat : au Canada et aux Etats-Unis, dans les sports favoris que sont le Base-ball, le Basket-ball, le Football (américain, pas le soccer), le Hockey sur glace, les courses de chevaux, … le Hall of Fame équivaut à un écrivain français qui entre à l’Académie Française : ce titre honorifique est peu donné, et est éternel !].
Il a remporté la plupart des grandes courses au trot à plusieurs reprises, notamment la prestigieuse Hambletonian six fois au sulky de
- Mack Lobell en 1987,
- Armbro Goal en 1988,
- Harmonious en 1990,
- Tagliabue en 1995,
- Muscles Yankee en 1998,
- Glidemaster en 2006.
Parmi toutes ses grandes victoires, il a remporté 8 fois la Sweetheart, 3 fois la Little Brown Jug et la Mistletoe Shalee 5 fois.
En 2000, il reçoit la Médaille du Mérite de son pays d’origine, le Canada, en l’honneur de sa carrière exemplaire. Cette même année 2000, John Campbell atteint le montant sans précédent de 100 millions de gains sur le circuit de Meadowlands. C’était la première fois qu’un driver atteignait se montant de gains sur un seul hippodrome.
En 2003, John Campbell se fracture le coude droit et une main. Pour la première fois en 24 ans, il ne fini pas parmi les 2 premiers au classement du meilleur driver. Il reprend pourtant 88 jours après son accident.
A ce jour, John Campbell a remporté plus de 10.000 courses dans sa longue carrière, et a dépassé les 250 millions de dollars de gains. On pourrait penser qu’il songe à la retraite après une telle carrière mais Campbell n’a pas l’intention de se retirer tout de suite.

johncampbell.jpg

Qui est First de Retz ?

Véritable champion, double lauréat du Prix de Cornulier (2000 et 2001), vainqueur du Prix de Normandie (1998) et de 11 Groupes 2 dont le Prix d’Eté (2000), le Prix de Washington (2001) et le Prix de Bourgogne (2000) à l’attelage, ce fils de Podosis et de Ballerine de Retz n’est plus à présenter !

Il a totalisé 1 570 471 € de gains en courses, avec des records de 1’11’’8 attelé et de 1’14’’ monté.  
Etalon, c’est un transmetteur de classe avec, entre autres, la classique Orélie de Retz 1’12’’8 monté et le champion One du Rib 1’11’’0 attelé et 1’12’’1 monté, vainqueur notamment du Prix de Cornulier, poursuivant ainsi une série exceptionnelle après son père et son grand-père Podosis.
Auteur également de la classique Pop Star 1’13’’3 monté et d’une magnifique génération de « S » comptant le classique Sancho du Glay 1’12’’5 attelé et 1’14’’0 monté (sous les couleurs de l’Ecurie Haras de la Coquenne) et le semi-classique Son Alezan 1’12’’6 attelé et 1’13’’7 monté.
First de Retz se classe 7e meilleur père de 2 et 3 ans et 13e meilleur père de 3 et 4 ans en 2009.

firstderetz.jpg

Qui est Moby ?

Le plus simple est de cliquer sur le lien ci-contre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Moby
Pour écouter des titres de Moby : http://www.youtube.com/watch?v=0GrdF5-uMPM&feature=related

Fast and furious, c’est bien comme film ?

Si vous aimez les belles voitures (les Dodge : Charger, Viper, la Chrylser 300 sont mes souvenirs préférés de mes 2 années passées à Toronto), les belles filles, les cascades, les flingues, fusils à pompe, quelquefois même plus…. louez les DVD des 5 opus tournés, vous ne serez pas déçus ! Pour un extrait :http://www.youtube.com/watch?v=sF4GMTd2HH4

Take Care and training, le livre ?

Thibault m’a expliqué qu’il possédait une version originale de ce manuel de formation pour prendre soin et entraîner des trotteurs, mais j’avoue avoir un peu de mal à trouver trace de ce bouquin sur Internet…. Thibault, help me please…

Vanessa Paradis :

Inutile de la présenter. Mon instant préféré de Vanessa : sur la scène du Festival de Cannes en 1995, Vanessa rend hommage à Jeanne Moreau en interprétant de façon majestueuse, accompagnée par le Dieu de la guitare Jean-Félix Lalanne, le Tourbillon de la Vie. Si vous ne connaissez pas, cliques sur le lien ci-contre, et si vous aimez, cliquez aussi pour le voir et le revoir… : http://www.youtube.com/watch?v=pj0_TgD4dE8

Et pour le hamburger :

Alors là, je dois d’abord vous rappeler que Thibault a travaillé 1 an 1/2 aux États-Unis, et moi qui est vécu 2 ans à Toronto (Canada), je peux vous assurer que je le comprend, car le hamburger que vous mangez dans un restaurant nord américain n’a rien à voir avec celui que vous mangerez dans un MacDo ou un Quick.

Pour illustrer, voici celui que j’ai mangé à Denver, dans le Colorado :

pathamburger.jpg

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pour découvrir Thibault avant son arrivée au sein de l’écurie Rayon, il est intéressant de visiter le blog de Laura, malheureusement plus actif, mais qui nous parle de Thibault entre le 1er janvier et le 26 septembre 2007. Le lien : http://trotteur77.skyrock.com/7.html

Thibault Viet (2)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Article de Sébastien Pouteau, paru sur le site Internet de Paris-Turf le 21 juin 2011 :

« Mentalement, il fallait franchir le pas. Le plus dur était de reprendre une activité de salarié. Quelque part, c’était un peu un échec. J’avais peur aussi de perdre ma liberté. Mais plus d’un an après, j’ai tourné la page. » Et surtout Thibault Viet ne regrette pas son choix, après un premier refus, d’avoir dit oui en avril 2010 à Jean-Yves Rayon pour travailler à ses côtés après douze ans à son compte. Une quinzaine de victoires l’an dernier et déjà une dizaine cette saison. « De toute façon, je n’acceptais de stopper mon activité qu’à condition de continuer à driver et à monter, rappelle-t-il. Moi, ce qui m’amuse dans le métier, c’est la compétition. » De ce côté-là non plus, notre « quadra » peut être satisfait d’avoir pris la bonne décision : « Jean-Yves (Rayon) décroche peu à peu des courses. Il apprécie de rester à l’écurie pour travailler les chevaux. Du coup, je suis presque tous les jours parti aux courses. En somme, on se complète bien. Cela s’inscrit aussi dans l’évolution que connaissent les courses. Aujourd’hui, il faut une équipe du matin et une équipe des courses. » Thibault Viet a perdu une liberté mais en a conquis une autre. « Je travaille comme si c’était pour moi », résume-t-il. Il en sera encore ainsi aujourd’hui, à Reims, où le vainqueur du Prix de Vincennes avec Princess Foot en 2006 va revêtir la casaque de la famille Rayon à deux reprises, alors que Luc Roelens lui confie également deux chevaux au monté. Selon lui, Quarenn du Maza et Uraba du Pont représentent ses meilleures chances de l’après-midi, sachant que Tina du Pont aura un meilleur engagement face aux seules femelles à Enghien début juillet et que Scarlet du Metz est limitée : « La première devrait se plaire corde à droite. Mais avec elle, tout se joue au départ. Si elle part, elle peut le faire. Quant à la seconde, elle vient de s’imposer sur cette piste à l’issue d’un bon dernier kilomètre. Elle monte de catégorie, mais ce n’est pas mal ».

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Lundi 20 février 2012 : Thibault Viet, dit « Titi chien pourri », l’ancien boxeur Thaï amoureux de l’Amérique, se confie aux caméras embarquées de SulkyTv : http://www.sulkytv.com/index.php?option=com_content&view=article&id=62&Itemid=82&video_id=784&category_id=25

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Lundi 11 juin 2012 : Thibault Viet en vedette à Moscou :

Thibault Viet dans Les drivers des

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Jeudi 4 octobre 2012 : interview dans Le Parisien :

Thibault-1 dans Les drivers des

Thibault-2

Thibault-3

Les drivers des « du Pont »

Qui sont et ont été les drivers et jockeys des chevaux du Pont, Soyer et autres ?

Tout d’abord, et bien évidemment Jean-Yves Rayon, qui depuis ses débuts comme professionnel, a couru 6116 courses, pour 1111 victoires (soit 18,1%) et 1053 places (soit 35,4 % dans les 3 premiers).

Pour les autres drivers, malheureusement mes données ne commencent qu’à partir du 1er janvier 2005. Statistiques mises à jour le 31 décembre 2016.

Jean-Michel Bazire, notre numéro 1 français, a également beaucoup drivé pour son beau-père Jean-Yves, il a d’ailleurs éclaté à Vincennes au sulky de Baccarat du Pont. Il drive moins aujourd’hui pour son beau-père, mais ses statistiques sont impressionnantes : en 68 courses, il a remporté 16 victoires (24%) pour 14 places soit 44% dans les 3 premiers, fabuleux ! 

Dans un passé un peu plus lointain, Michel-Marcel Gougeon, un des formateurs de Jean-Yves, mais aussi Gérard Mascle (beau-frère de Jean-Yves) ou encore Michel et Alain Roussel ont souvent mené des du Pont à la victoire. J’oublie sans doute de nombreux noms, car les statistiques disponibles aujourd’hui sur Internet ne remontent pas si loin dans le passé, mais citons également Etienne Rouillé, Jacques-Maurice Riaud, JL.Frerson.

Dans le début des années 2000, outre Jean-Michel Bazire qui drive souvent pour son beau-père, on retrouve souvent Thierry Roussel,  mais aussi à quelques occasions Philippe Bekaert, Jean-Marc Maurice Riaud.

Du 2 septembre 2007 au 18 avril 2010, Mickaël Jangal a disputé 68 courses, avec des statistiques assez remarquables elles aussi : 5 victoires (7%) et 9 places soit 21% dans les 3 premiers.

Dans la même période,

  • Christophe Lancelin a disputé 158 courses avec 9 victoires et 22 places,
  • Régis Robert a disputé 125 courses avec 4 victoires et 20 places,
  • Aurelien Chapelon a disputé 66 courses avec 5 victoires et 6 places,
  • Emmanuel Douchy a disputé 43 courses avec 10 victoires et 4 places.

De juin à décembre 2009, Guillaume Porée, avec 12 victoires (13%) et 10 places (24% dans les 3 premiers) en 91 sorties, a mené les  chevaux de l’écurie mais cette association s’est interrompue brutalement.

Thibault Viet est devenu le n°1 de l’écurie le 18 avril 2010, que ce soit à l’attelé ou au monté (voir la catégorie spécifique réservée à Thibault). Ses statistiques sont très honorables elles aussi : 117 victoires (8%) et 249 places (24% dans les 3 premiers) en 1534 courses. Cette association a toutefois pris fin en fin d’année 2015.

Notons également les fréquentes apparitions de :

  • Romain Porée (6 victoires et 10 places en 36 sorties),
  • Loic Col (4 victoires et 8 places en 101 sorties),
  • Léa Ropero (3 victoires et 5 places en 32 sorties),
  • Thibault Dromigny (2 victoires et 4 places en 24 sorties),
  • Eric Duperche (2 victoires et 11 places en 64 sorties),
  • Vincent Lebarque (1 victoire et 1 place en 24 sorties),
  • Franck Pinault (1 victoire et 4 places en 34 sorties).

Depuis fin décembre 2015, l’écurie Rayon fait appel à des pilotes :

  • Franck Ouvrie (6 victoires et 12 places en 79 sorties),
  • Alexis Garandeau (3 victoires et 3 places en 18 sorties),
  • Jonhatan Vanmeerbeck (1 victoire et 5 places en 25 sorties),
  • François Lagadeuc (7 places en 30 sorties).

Depuis le 1er janvier 2005, 102 drivers différents en piloté au moins 1 fois pour l’écurie Rayon. Pour voir cette liste, les résultats individuels et certaines statistiques, vous pouvez consulter le fichier ci-dessous :

fichier pdf Statistiques des courses depuis le 1 janvier 2005

 

La plus docile…. ?

Uraba du Pont est-elle la plus docile de l’écurie ? En tout cas, c’est sans doute elle qui a testé le plus de driver différents en course : douze !

Jean-Yves Rayon, Thibault Viet, Franck Ouvrie, Franck Pinault, Jean-Michel Bazire, Loic Col, Romain Porée, Eric Duperche, Michel Lenoir, François Lagadeuc, Alexandre Abrivard et Pierre Levesque.

La vraie question n’est elle pas : qui a su le mieux la mener ? Pour ceci, il suffit de calculer pour chacun de ses pilotes, le % de réussite dans les 7 premiers :

- Thibault Viet l’a menée 5 fois à la victoire (en 46 courses), et a terminé 52% dans les 7 premiers,
- Jean-Michel Bazire l’a menée 3 fois à la victoire (en 8 courses), et a terminé 50% dans les 7 premiers,
- François Lagadeuc (2ème), Loic Col (5ème), Romain Porée (6ème), Pierre Levesque (6ème) et Michel Lenoir (7ème) ont tous terminé dans les 7 premiers, en 1 sortie chacun,
- Jean-Yves Rayon a terminé 33% dans les 7 premiers (en 9 sorties),
- Franck Ouvrie (2 courses) et Franck Pinault, Eric Duperche et Alexandre Abrivard (1 course) ont tous, je l’espère, pris du plaisir à la mener en course.

Tina du Pont part en retraite bien méritée !

La nouvelle vient de tomber : c’est la fin de carrière en course pour la méritante Tina du Pont. Mickaël Jangal l’a annoncé le 18 mars 2015 en publiant une magnifique photo de Tina du Pont en promenade à Grosbois :

retraite Tina du Pont

C’est l’occasion de revenir sur la magnifique carrière de Tina du Pont

Née le 12 mai 2007 de l’union de Urfist des Près et Dona du Pont, on peut noter que Tina du Pont bénéficiait d’origine en or !

Son père Urfist des Près n’est plus à présenter : c’est le père de nombreux cracks, citons Quoumba de Guez et Nègre du Digeon dont les gains en courses ont dépassé le million d’euros, mais aussi Fiesta d’Anjou, Rapide du Digeon, ou encore Ico Kiki. A l’heure ou j’écris ces lignes, Tina du Pont occupe la 15ème place aux gains des produits d’Urfist des Près. Notons également que coté « du Pont« , Urfist des Près est aussi le père de Sapin du Pont, lui aussi très estimé mais malheureusement blessé depuis juillet 2013.

Sa mère Dona du Pont avait déjà annoncé ses excellentes possibilités de poulinières en donnant Prince du Pont, trop rapidement disparu en 2007 après 5 victoires en 8 sorties. Dona du Pont est la fille de Kama du Pont (par Quito de Talonnay), ce qui veut dire que c’est la sœur de Alba du Pont (Jalba du Pont, Lalba du Pont, Pacha du Pont,…) et de Violetta du Pont (Kenya du Pont, Petunia du Pont, Soprano du Pont,…). 

Tina du Pont s’est qualifiée le 24 septembre 2009 à Caen dans le modeste temps de 1’21″1, puis a effectué ses débuts en course le 29 août 2010 à La Capelle en se classant 2ème en 1’20″5 (avec Thibault Viet au sulky (n°3), ce jour là elle devançait Jean-Yves au sulky de sa compagne d’écurie Tequila du Pont (n°2) qui finissait 3ème).

Tina du Pont (et Tequila du Pont)

Un mois plus tard (25/09), elle ouvrait son compteur de victoire en remportant sa deuxième course à Reims avec Jean-Yves au sulky.

Elle progressait ensuite assez rapidement, améliorant son record à 7 reprises pour atteindre les 1’12″6 le 10 février 2006 à Vincennes, sur les 2100 m de la grande piste avec départ à l’autostart (n°15) en se classant 4ème.

Vincennes - C1 - 10/02/2014

Elle a participé à 11 Quintés, se classant 1 fois 2ème, 1 fois 3ème et 2 fois 4ème.

Sur sa carrière générale, en 51 sorties, elle remporte 7 victoires (14%), et termine 12 fois 2ème et 3 fois 3ème (43% dans les 3) et rentre 34 fois aux balances (67%). Elle ne sera distancée que 9 fois (18%). Elle totalise 233 690€ de gains, soit 4 582 € par course, et sa dernière course s’est donc déroulée le 24 février 2015 à Laval ou elle se classe 2ème.

Voici quelques photos de ses plus belles arrivées :

Enghien - C7 - 02/07/2011

2 juillet 2011 – Enghien – 1ère – Tina du Pont (T.Viet)

Tina du Pont 2 juillet 2011poteau

2 juillet 2011 – Enghien – 1ère – Tina du Pont (T.Viet)  

Tina du Pont 2 juillet 2011 balances

2 juillet 2011 – Enghien avec Thibault Viet et Mickaël Jangal

Vincennes - C4 - 27/12/2011

27 décembre 2011 – Vincennes – 1ère – Tina du Pont (T.Viet) – Ce jour là, Tamara du Pont (JY.Rayon) se classait 3ème.  

Vincennes - C5 - 02/02/2012

2 février 2012 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet) 

Enghien - C7 - 24/02/2012

24 février 2012 – Enghien – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C8 - 02/12/2012

2 décembre 2012 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C3 - 25/12/2012

25 décembre 2012 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C6 - 02/01/2013

2 janvier 2013 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C5 - 19/01/2014

19 janvier 2014 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Tina du Pont 21 avril 2014

21 avril 2014 – Maure de Bretagne – 1ère – Tina du Pont (T.Viet)

Vincennes - C1 - 19/12/2014

19 décembre 2014 – Vincennes – 2ème – Tina du Pont (T.Viet)

Je pense que Jean-Yves, fin connaisseur en cyclisme, ne me contredira pas : après avoir vu cette série de photo, nous pouvons qualifier Tina du Pont de « Poulidor » du trot attelé !

Tina du Pont va donc rejoindre la ferme du Pont pour un nouvelle carrière, celle de poulinière, et vous pouvez compter sur moi, vous aurez vite de ses nouvelles. Merci Tina du Pont pour cette belle histoire.

 

 

Petite mise au point…

C’est la coutume, chaque année, les derniers jours de décembre et les premiers jours de janvier, les classements, statistiques et autres trophées fleurissent sur les pages de nos journaux et sites spécialisés sur les courses de chevaux : cravache d’or, sulky d’or, étrier d’or, palmarès, etc…

Il est donc impossible de ne pas citer la performance de Jean-Michel Bazire, qui triomphe pour la 16ème fois au titre de sulky d’or, et on peut même dire qu’il écrase tout sur son passage puisqu’il enregistre 237 victoires en 1021 courses (soit 23% de victoire !). Il devance Eric Raffin et ses 170 victoires en 1179 courses (14%) tout près de Franck Nivard (169 victoires en 1218 courses).  

Mais je ne peux pas passer sous silence la magnifique année 2014 de l’écurie Rayon qui réalise un nouveau record au niveau Propriétaire, ce qui classe l’écurie au 19ème rang des écuries de trot en France. L’écurie Albert Rayon, devenue le 4 juin 2014 l’Elevage du Pont totalise 983 580 € de gains : 427 050 € engendrés avec 36 victoires en 489 courses (soit 7,3%) et 556 530 € obtenus avec 249 places (2ème à 7ème). Cela veut donc dire que l’Elevage du Pont a vu rentrer ses chevaux aux balances dans 58% des courses courues. Notons que ces excellents résultats ont été obtenus avec 42 chevaux. Notons que Jean-Yves Rayon présente bien évidemment les mêmes statistiques au niveau Entraîneur, et se classe ainsi au 37ème rang des entraîneurs de trot en France.

Ces excellents résultats méritaient d’être soulignés, ils récompensent l’excellent travail d’une équipe compétente, courageuse et surtout sympathique qui travaille autour de Jean-Yves Rayon, entraîneur installé à Grosbois.

Je choisis donc cet article pour tenter de présenter (sans en oublier je l’espère…) cette équipe qui est organisée en 2 pôles :   

- un pôle élevage à la Ferme du Pont, dans le petit village de Fleuré dans l’Orne, ou l’on retrouve une équipe constituée d’Alexandre Pierre, Remy et Vincent, plus 2 à 3 personnes pour l’élevage de bovins, cette équipe étant rassemblée autour de Loic Col et Gisèle, la sœur de Jean-Yves.

- un pôle entrainement à Grosbois, ou l’on retrouve une équipe encadrée par Jean-Yves Rayon et Thibault Viet, constituée de Mickaël JangalMarie Declerck, Marie MorandeauJohnny Delforge, Francesco Barisi, Thibault Dromigny et Daniel Tompain.

Félicitons cette équipe et souhaitons leur de faire mieux encore en 2015.

TorontoPat

 

 

 

Prono et Résultats du 9 octobre à Enghien

Beluga du Pont (T.Viet) : 5ème – 1’17″5 – attelé – 42 000 € – (il est très estimé) - Assez vite sur une quatrième ligne, au centre, Beluga du Pont (10/1) s’est bien défendu jusqu’à la fin, mais sans pouvoir se mêler à la lutte pour les premières places. Il améliore son précédent record qui était de 1’17″7. Montant de catégorie, et au 2ème rang derrière l’autostart, c’est une bonne performance qui, comme l’a confié Thibault Viet, l’autorise à partir à la campagne se ressourcer pour le meeting d’hiver. 

Enghien - C3 - 09/10/2014

Badiane du Pont (T.Viet) : 3ème – 1’16″1 – attelé – 38 000 € – (elle peut bien faire) - En cinquième positon d’un peloton échelonné à un tour du but, Badiane du Pont (8/1) a progressé derrière Bella Dicky en face, puis a bien fini, rejoignant sur le fil Brissa de Morgane pour se partager la 3ème place. Elle améliore son précédent record qui était de 1’16″3. Sur la montante, elle confirme les belles dispositions montrées lors de ses précédentes sorties.

Enghien - C7 - 09/10/2014

Revue de presse…

2014 :

Uraba du Pont favorite du Quinté du 7 novembre 2014 à Vincennes :

Uraba du Pont 7 nov 2014 (5)

Venise Soyer favorite du Quinté du 26 septembre à Vincennes :

Venise Soyer

Venise Soyer1

Venise Soyer2

Tesaco du Pont triomphe à La Capelle (4 mai) :

Tesaco

Tesaco 2

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Uraba du Pont aligne les victoires (23 janvier puis 21 février) :

Uraba du Pont jan 2014

Uraba du Pont fev 2014

2013 :

Ugatha du Pont remporte son premier Quinté + :

Revue de presse... dans Revue de Presse ugatha-du-pont-15-11-2013-2

ugatha-du-pont-15-11-2013 dans Revue de Presse

ugatha-du-pont-15-11-2013-3

Sapin du Pont :

sapin-du-pont-4

6-fevrier-2013-sapin-du-pont

Image de prévisualisation YouTube

Tina du Pont :

tina-du-pont-22-fevrier-2013

2012 :

Elodie Roussier, Reine du Muguet à Compiegne :

fichier pdf Un prix de la Reine du Muguet

Sapin du Pont sur la montante :

31 juillet 2012 :

20120831

20120822

sapin-du-pont-6-juillet-2012-2

6 juillet 2012 : Le gagnant du jour : Un deuxième Quinté+ pour Thibault Viet

Très souvent associé aux chevaux de Jean-Yves Rayon, Thibault Viet était très confiant avant la course, estimant son cheval en retard de gains. Cela s’est révélé exact en course puisque Sapin du Pont a brillé de belle manière : « c’est un cheval qui aime bien enrouler d’assez loin, c’est pour cela que j’ai attaqué dans la ligne d’en face. On a fait un bon dernier kilomètre. Dès qu’il a pris l’avantage, il a tendance à attendre les autres, il en fait toujours le minimum mais c’est souvent ce qui fait les bons chevaux ». Thibault Viet remporte ainsi le deuxième Quinté+ de sa carrière et le deuxième à Cabourg. Grâce à cette victoire, le driver aux 143 succès entre dans le classement de la Casaq Ligue.

2011 :

Rasta du Pont la régulière :

rastadupont25oct2011.jpg

Premier du Pont, toujours et encore à l’arrivée :

Premier-du-Pont-17-octobre-2011

201108171.jpg

20110817.jpg

201108172.jpg

Les débuts victorieux d’Un Amour du Pont :

unamourdupont.jpg

Les bons moments de Premier du Pont :

Premier-du-Pont-7-juillet-2011

11juin2011premierdupont2.jpg
premierdupont.jpg
11juin2011premierdupont.jpg
20110601.jpg

20110521.jpg

Ugatha du Pont repérée :

20110502.jpg

2010 :

20101113.jpg

20101017.jpg
20100715.jpg
20100629.jpg
2009 :

20090715.jpg
20090715suite.jpg

20090712.jpg
20090627.jpg
20090615.jpg
20090402.jpg

20090402suite.jpg
20090216.jpg

20090216suite.jpg20090205.jpg

20090202.jpg

20090202suite.jpg
1janvier2009.jpg

 

Coup de quatre pour Thibault Viet !

T.Viet coup de 4

Pour voir les 3 victoires avec la casaque Rayon : ici

T.Viet coup de 4 (2)

 

 

Prono et Résultats du 5 septembre à Vincennes

Tina du Pont (T.Viet) : 6ème – 1’13″8 – attelé – 60 000 € – (à surveiller) – L’interview de Thibault avant course : ici. Vite à l’arrière-garde, avec des ressources, Tina du Pont (32/1) a bien terminé en pleine piste pour prendre sûrement la sixième place à la fin.

1234

zestjacksband66 |
SuperFlorilège |
land61 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LES CREATIONS DE MUMU
| les broderies en follie
| lesmainsdefees